Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Usine Tesla en Allemagne, du favoritisme et du fioul pour les diesels

Jeu 24/06/2021   —   Des voitures propres ?
future usine Tesla de GrunheideTesla rencontre de nombreux problèmes pour la construction de sa future usine allemande de Grünheide. Le constructeur américain doit affronter de sérieux soucis juridiques, avec des associations locales de protection de l'environnement, qui expliquent que Tesla n'a pas respecté les procédures, que son usine va rejeter trop d'eau grise, que l'installation de peinture va polluer les nombreux lac environnants, etc.. A la cause de tout, les procédures n'ont pas été respectées, l'usine a bénéficié de facilités. Oui, ce n'est pas une information au conditionnel, le fait est établi, la chose a été avouée par le ministre de l'environnement de l'état de Brandebourg.

L'homme politique se justifie par le motif que les voitures Tesla sont électriques, qu'elles ne polluent pas, sauf que c'est désormais prouvé, l'usine va polluer. Vaste usine de production, le site va consommer une très grande quantité d'énergie, alors qu'il est situé en plein milieu d'une forêt, et que l'Allemagne a engagé une refonte complète de sa politique énergétique, par la fermeture de toutes ses centrales nucléaires, et de toutes ses centrales au charbon. Tesla n'aurait pris conscience du problème que très tardivement, et il a alors décidé de construire une centrale au gaz. Des turbines produiront l'électricité nécessaire. C'est donc moins bien que l'usine de Volkswagen qui fabrique les ID.3 et ID.4, qui est elle, aujourd'hui, entièrement alimentée par de l'énergie renouvelable.

Tesla va même faire beaucoup moins bien que Volkswagen, puisque la construction d'une centrale au gaz n'ayant pas été prévu au départ, et qu'il faudra un temps substantiel pour la concevoir, et la construire (surtout que là aussi, il y a moult normes et procédures à respecter...), le constructeur américain de voitures qui se voudraient propres, a acquis des centaines de génératrices diesel (Automobilwoche ; Focus), qu'il fera fonctionner au fioul pour faire tourner son usine.

Il aurait pourtant été possible de tout faire bien, de respecter toutes les normes, toutes les procédures et d'alimenter le site avec de l'électricité renouvelable, mais il aurait fallu prendre le temps de réfléchir, de planifier, de s'organiser, de prévoir... La société d'Elon Musk, si elle est capable de fabriquer les électriques les plus performantes du monde, est moins talentueuse sur ces sujets.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; industrie-production