Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Macron refuse l'égalité entre automobilistes et motards

Ven 13/08/2021   —   La république bananière ?
motards du film Easy RiderIl y a de nombreuses inégalités en France, et cela ne s'est amélioré récemment avec de nouvelles divisions de la population, entre les vaccinés et les non-vaccinés, ceux qui ont un passe sanitaire, et ceux qui n'en ont pas. On devait pourtant remédier à une inégalité en ce mois d'août. C'était attendu de longue date, il s'agissait de l'inégalité entre les motards et les automobilistes face au contrôle technique. C'est une particularité française. En Allemagne, le contrôle technique pour les 2 ou 4 roues est une chose acquise de très longue date, comme presque partout en Europe. Il y a d'ailleurs une directive européenne de 2014, qui exige de la France que le contrôle technique imposé aux autos, le soit aussi aux motos.

Ce devait enfin être fait, puisque le décret requérant les motards de passer au contrôle technique a été publié au journal officiel il y a 2 jours. Et tout d'un coup le fait du prince, le président Macron annonce la suspension de la mesure qui devait entrer en vigueur au 1er janvier 2023. La France restera donc en infraction avec le droit européen, ce qui n'est somme toute pas très grave, mais la sécurité et la pollution ne vont pas s'améliorer, et cela l'est plus. Il n'y a pas de données pour établir que les motards sont plus intelligents ou plus abrutis que les automobilistes, on ne sait si les motos sont mieux ou moins bien entretenues que les autos, mais il y a une donnée certaine : les motos polluent plus.

C'est la loi qui l'autorise. Les normes ne sont pas les mêmes, et une moto a le droit de rejeter plus d'oxydes d'azote qu'une voiture. Ce qui constitue là encore une inégalité, mais surtout une hérésie. On est aujourd'hui en train de tuer le diesel, mais il serait tout aussi légitime de tuer les motos à essence. Sans oublier la pollution sonore, où les motos sont nettement pires que les autos. Alors pour lutter contre la pollution atmosphérique et sonore, demander un contrôle régulier des motos n'est vraiment pas grand chose, surtout qu'on sait déjà que le contrôle technique moto serait bien moins cher que celui pour les autos. Mais comme on l'aura déjà constaté de nombreuses fois, les questions liées à l'égalité, pourtant dans le devise de la France, ne sont pas une priorité pour le président.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; securite-routiere ; deux-roues