Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

La Subaru R1e électrique en test

Mer 07/09/2005   —   Présentée il y a 2 ans, la petite Subaru R1e a fait le tour du monde des salons de l'auto, mais personne ne l'a jamais vu rouler, cela va changer.
Fuji Heavy Industries, la maison mère de Subaru, s'est pour cela associé avec la compagnie électrique de Tokyo (TEPCO). Le fabricant automobile a signé un premier contrat qui l'engage à fournir à TEPCO 10 voitures à un prix unitaire inférieur à 3 millions de yens (un peu moins de 22.000 euros), et les 2 entreprises travailleront ensuite conjointement pour améliorer l'auto. Leurs objectifs semblent très mesurés, puisqu'il s'agit de faire une auto qui n'aurait que 80 km d'autonomie, avec la faculté de recharger les batteries à 80 % en 15 minutes. Le concept R1e original proposait beaucoup mieux, mais il utilisait des techniques chères et sophistiquées, alors que l'idée derrière ce nouveau projet est de faire une auto électrique à petit prix, et surtout qui serait en même temps vite profitable à son constructeur.

A terme, si les voitures et le système de charge rapide donnent satisfaction, TEPCO, qui possède plus de 3000 petits véhicules, annonce déjà que la société pourrait passer à la traction électrique pour tout ou partie de ce parc d'ici 2007/2008. Ils ont déjà calculé le gain en réduction d'émissions de CO2 si tous ces véhicules étaient électriques ! Mais on se demande pourquoi ils n'ont pas carrément lancé un appel d'offres. Si la plus grosse société d'électricité japonaise lançait demain un appel d'offres pour 3000 véhicules, Toyota et Honda y répondraient, ils ont tous les moyens pour cela, de même le français Bolloré avec son concept BlueCar. Une grosse commande d'un client sérieux, c'est tout ce que les professionnels de la voiture électrique attendent...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Subaru ; voiture-electrique