Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Toujours seul, Mazda continue

Jeu 13/10/2005   —   Alors que tous les autres constructeurs ont fait une croix sur le moteur rotatif, Mazda continue à le développer, et il y a associe aussi bien la technologie hybride ou l'hydrogène.
Concept MazdaLe superbe concept Senku, qui sera présenté la semaine prochaine au salon de Tokyo, est une étude de style préfigurant ce que pourrait être une future RX9. Il possède comme l'actuelle RX8 un moteur rotatif, associé à un moteur électrique, mais il s'agirait d'un hybride léger, qui ne pourrait avancer sur la seule force de son moteur électrique. Cela semble très dommage, car le grand avantage du moteur rotatif étant dans sa compacité, Mazda aurait dû trouver la place et les moyens d'employer un puissant moteur électrique, lui aussi très compact. Question de budget ? N'oublions pas que la Mazda RX8 bicarburation essence/hydrogène, pour laquelle Mazda annonçait un avenir ambitieux au dernier salon de Tokyo, en 2003, n'a finalement pas beaucoup fait parler d'elle.

Concept MazdaSon moteur pourtant, se retrouve aujourd'hui à peine modifié, sous le capot d'innocent d'un Mazda 5 (Premacy sur certains marchés), qui n'est pas disponible normalement avec un moteur rotatif, mais seulement avec des moteurs conventionnels (à pistons). Ce véhicule semble alors intéressant car en sus d'être bicarburation, il est hybride. C'est à notre connaissance le premier hybride à pouvoir fonctionner avec 2 carburants. Et s'il fonctionne comme le communiqué de Mazda l'indique, c'est une jolie prouesse technique, car les couples de puissance et de couple varient entre les 2 carburants, il faut donc 2 shémas de fonctionnement pour le système hybride. Compliqué, cela...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mazda ; hydrogene-combustion-interne ; voitures-hybrides