Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Connaught, la perf avant l'écologie

Jeu 15/12/2005   —   La nouvelle GT britannique, la Connaught, doit se développer en plusieurs versions pour convaincre. L'hybride ne peut hélas pas être tout.
Connaught V10Nous avions été très enthousiasmés lors de notre présentation de la première voiture de sport hybride, la Connaught Type-D. Mais les clients potentiels pour cette nouvelle GT d'exception furent malheureusement peu nombreux à exprimer pareil enthousiasme avec leur carnet de chèques, et le constructeur doit alors se diversifier. Autre motif de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, la production de la Type-D hybride serait retardée pour des raisons légales. On sait que la transmission hybride de cette voiture est très innovante, puisque ses concepteurs ont effectué 18 demandes de dépôts de brevets pour elle. Mais avec tous les brevets qui ont été déposé sur les technologies hybrides ces dernières années, des brevets qui sont de plus en plus précis et complexes, les recherches d'antériorité sont vraiment fastidieuses. Il faut désormais bien plus d'une année entre la demande de dépôt d'un brevet, et son obtention. Et tant que le brevet n'est pas obtenu, il serait risqué de lancer la production...

Bref, à côté de la Connaught Type-D hybride, il y a désormais la Connaught Type-D GT Syracuse Edition. Du nom de la ville, où pour la première fois après la seconde guerre mondiale, une voiture anglaise conduite par un pilote anglais, remportait un Grand-Prix. C'était en Sicile en 1955, qu'une Connaught triomphait. Et la voiture qui portera ce nom sera alors beaucoup plus axé sur la performance que la Type-D hybride. Cette version ne fait en effet que 162 ch, tandis que la Syracuse Edition, toujours avec le moteur V10 à angle hyper resserré de 22,5 %, sans l'appoint du moteur électrique, mais avec l'ajout d'un compresseur, donnera 300 ch ! On change de rythme. La Connaught hybride devait monter à 225 km/h, la Connaught Syracuse Edition montera à plus de 270 km/h. La production est limitée à 100 exemplaires, pas un de plus. On peut réserver le sien en téléphonant au constructeur, qui demande un accompte de 20 % pour enregistrer la commande. Pour ceux qui en ont les moyens, c'est beaucoup moins cher qu'une Ferrari, beaucoup plus exclusif, 100 % fait à la main, et cela supporte l'artisanat automobile. Il ne faut pas hésiter !

http://www.connaughtmotorco.com/

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Connaught ; voitures-hybrides