Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Essai de la Toyota Camry hybride, la meilleure hybride du groupe Toyota

L'hybride familiale

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre en prenant le volant de cette Camry hybride. La Prius 2 ne nous avait convaincu qu'à moitié, mais elle a obtenu un beau succès commercial aux Etats-Unis. La Lexus GS450h par contre, est plus amusante, mais elle ne se vend pas, elle est un échec. La version hybride de la Camry est entre les deux, elle se vend de manière satisfaisante, mais sans atteindre le succès de la Prius. La Camry est pourtant une auto qui se vend beaucoup plus que la Prius, c'est le fer de lance de Toyota en Amérique.

Et elle symbolise à elle seule la réussite du géant japonais aux Etats-Unis, puisqu'elle est depuis plusieurs années la voiture la plus vendue sur ce marché. Les américains achètent environ autant de Camry que les européens de Peugeot 207, c'est donc une voiture hyper courante, mais presqu'inconnue en Europe. Il y a toujours un taxi de Nice qui en utilise une (une 2,2 litres essence de 2000), mais la Camry n'est plus disponible depuis plus de 5 ans sur notre vieux continent. Ce fut une surprise d'en découvrir une à Monaco, lors du salon EVER 2007, et seconde surprise cette année, en apprenant qu'elle y serait disponible.

Nous le précisons clairement, la Toyota Camry hybride est disponible à la concession Toyota de Monaco, mais la voiture n'a pas reçu une homologation européenne par type. Il n'est donc pas possible d'aller en acheter une en principauté, pour la faire immatriculer en France ensuite. Mais il est par contre possible à tous ceux qui en ont les moyens d'aller acheter un appartement à Monaco, pour pouvoir y faire immatriculer la belle hybride... Belle, mais surtout classique. Car autant la Prius possède un style innovant, autant la Camry est l'ultra passe-partout berline 4 portes. Nous avons grandement apprécié.

On dit que certaines personnes roulent en Prius parce qu'elle est une voiture reconnaissable, identifiable par tous comme hybride, rien de tout cela avec la Camry. Même en Europe, où on ne la connait pas, personne ne se retourne sur elle. Sans l'audace de la Prius, ni le luxe d'une Lexus, c'est l'hybride incongnito, et c'est encore plus vrai à l'intérieur. La planche de bord de la Prius est spéciale. Trop. Compteur de vitesse digital, au centre comme sur une petite Twingo, réglages de la climatisation peu pratiques, manette de levier de vitesse qui ressemble plus à une commande d'essuie-glaces...

La Camry appartient à un autre monde, celui des voitures normales ! C'est une qualité ou un défaut selon ses goûts, et clairement une qualité à nos yeux. La Prius est une voiture hybride, c'est une voiture qui se distingue des autres, mais nous ne voulons pas que les voitures hybrides se distinguent, puisque nous voulons que toutes les voitures deviennent hybrides ! Plus que la Prius, la Camry est alors le modèle de la voiture hybride de demain, avec absolument rien à son bord qui vienne heurter les habitudes de son conducteur. Le tableau de bord est normal, idem le levier de vitesses, avec une grille en escalier.

Au volant, la voiture est très douce, comme une Prius, mais on sent tout de suite qu'il y a plus de puissance sous le pied. Autre différence significative, et qui nous a plu (même si on ne devrait pas s'en vanter), on voit le capot quand on roule, on est à bord d'un véhicule plus conséquent. L'habitabilité est d'ailleurs nettement supérieure. Voici une vraie voiture familiale, et 3 adultes peuvent tenir à l'arrière. La Camry est très proche des dimensions d'une Peugeot 607, mais il nous a semblé que la garde au toit, et l'espace pour les jambes sont plus généreux dans cette voiture japonaise. Nous avons essayé l'auto à toutes les places, nous avons été à nos aises partout.

Avec un coffre confortable, et une excellente réputation de fiabilité, la Camry a tout ce qu'il faut pour faire un formidable taxi, et c'est sans doute cette clientèle professionnelle que Toyota Monaco va rechercher. Pour le père de famille néanmoins, sur un segment outrageusement dominé par le diesel en Europe, cette hybride essence aurait probablement son mot à dire. Moins élitiste, et plus abordable qu'une Lexus GS450h, la Camry est plus habitable ! Les stratèges de Toyota Europe ont calculé que le marché européen ne lui donnerait pas le succès qu'elle mérite, mais nous l'avons pourtant trouvé beaucoup plus convaincante qu'une Prius. Bien sûr, elle est plus grosse, donc elle use plus, mais par sa personnalité plus neutre, elle nous a séduit. Pensez ! Même en version non hybride, la Camry est déjà une très bonne voiture. Alors hybride...







Dernières actualités de l'écologie automobile :


08-07-2020 — La petite Smart électrique remplacée par un gros 4x4 diesel ? — Ineos Grenadier, ce n'est pas un gag.

07-07-2020 — Après l'électro-mobilité, Aston Martin joue la carte de la nostalgie et de James Bond — Ce passé qui fait encore rêver.

07-07-2020 — Poids lourd à hydrogène, Hyundai tire le premier avec son XCIENT — D'abord pour les suisses.

06-07-2020 — Baisse planifiée des émissions de CO2 : ce sera tout juste — Equation difficile.

05-07-2020 — Maserati est écolo, il fera plus de puissance avec moins d'essence — La pré-chambre de combustion.

04-07-2020 — Le Covid-19 entrainerait la liquidation de l'usine Smart en Moselle — Et quid de la petite Mercedes ?

03-07-2020 — Suzuki Across, un RAV4 hybride rechargeable ultra sobre — Les nouveaux partenaires.

02-07-2020 — Le Volkswagen Tiguan GTE hybride rechargeable aura 245 ch — De plus en plus haut de gamme.

02-07-2020 — Le succès payé des électriques — Hélas, pas durable.

01-07-2020 — Un tout nouveau moteur pour la Skoda Octavia G-TEC au GNV — Pas branché, mais au top.

01-07-2020 — Citroën C4, une vraie Citroën comme on l'attendait — Pluri-énergie.

30-06-2020 — Le pick-up électrique Nikola Badger ouvert à la réservation — Surtout pour les américains.



Nos derniers essais :


Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voitures-hybrides-rechargeables
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voitures-hybrides
Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation