Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Essai des bornes de recharge rapide Corri-Door

Borne de recharge rapide Corri-Door sur l'autorouteDans le cadre de nos essais, du 7 au 16 novembre, nous avons parcouru 1684 km au volant de 3 voitures électriques. Ces déplacements ont requis de recharger 8 fois, dont 6 qui ont été réalisés sur les bornes du réseau Corri-Door, le réseau autoroutier de bornes de recharge rapide, géré par Izivia (ex-Sodetrel), une filiale d'EDF. Considérant qu'une voiture électrique se recharge le plus souvent au domicile de son propriétaire, ces bornes rapides des autoroutes, d'une puissance annoncée de 50 kW, sont probablement les plus importantes pour l'automobiliste. C'est par elles qu'une voiture électrique s'affranchit des limites de son autonomie. L'Union Européenne en est très consciente, puisque pour doper l'électro-mobilité, ce réseau Corri-Door a été partiellement financé par des fonds publics européens. Avec 6 recharges avec 3 voitures différentes en une dizaine de jours, sur l'A13 entre Paris et la Normandie, notre expérience nous a donné de quoi faire un article.
Borne de recharge rapide Corri-Door sur l'autoroute

Nos recharges sur les bornes Corri-Door

1/ Aire de Bosgouet Nord, recharge de 78 minutes, électricité délivrée : 41,2 kWh.

2/ Aire de Beuzeville Nord, recharge de 138 minutes, électricité délivrée : 71,2 kWh.

3/ Aire de Beuzeville Sud, recharge de 112 minutes, électricité délivrée : 53,9 kWh.
Borne de recharge rapide Corri-Door sur l'autoroute 4/ Aire de Rosny sur Seine Sud, borne en panne. Appel à l'assistance (numéro sur la borne), essai de réactivation avec l'opératrice en ligne, mais échec. Vu l'heure tardive, et le besoin important de recharger, pas d'autre choix que d'aller en face, sur l'aire de Rosny Nord. Donc sortie de l'autoroute dans le sens Normandie-Paris, à Mantes la Jolie après avoir payé le péage, demi-tour, réentrée sur l'autoroute en direction de la Normandie, repaiement du péage, et arrêt à Rosny Nord. Recharge de 31,2 kWh en 101 minutes. Puis sortie de l'autoroute en direction de la Normandie, demi-tour, et retour sur l'autoroute en direction de Paris. Environ une demie-heure de perdue, et 5,40 € de péage (2,70 € x 2). A noter que nous retournâmes sur l'aire de Rosny Sud 3 jours plus tard, et que la borne était réparée.

5/ Aire de Rosny sur Seine Nord, recharge de 61 minutes, électricité délivrée : 11,7 kWh.

6/ Aire de Beuzeville Nord, recharge de 99 minutes, électricité délivrée : 31,3 kWh.
Borne de recharge rapide Corri-Door sur l'autoroute

Coût des recharges

60 € avec 3 Pass Sodetrel, recharge à l'unité, anonyme, sans abonnement ni inscription. Le Pass Sodetrel est vendu en station au prix de 20 €, et il est valable pour 2 recharges. Ce tarif est forfaitaire. Ce n'est pas limité à 30 minutes, et peu importe que la recharge soit de 10 ou 100 kWh, de 15 minutes ou de 2 heures. On ne sait si cela va durer... On fait alors comme dans les restaurants où il y a un buffet à volonté : on remplit toute l'assiette. En l'absence d'un autre automobiliste qui nous aurait pressé de libérer la borne, nous avons toujours rechargé à 100 %, et nos 60 € auront payé 240,5 kWh. Soit environ 25 centimes le kWh. Nous aurions été heureux de payer 50 % de plus pour des recharges plus rapides.


Durée des recharges

Nous aurons passé 9 heures et 49 minutes sur des aires d'autoroute pour recharger nos autos... Cette durée extraordinairement longue résulte en grande partie du choix de recharger à 100 %. La recharge d'une batterie n'est en effet pas un processus linéaire, mais une action qui se ralentit, à mesure que la charge se termine, avec un processus d'équlibrage des cellules. Mais il était important pour nous de recharger à 100 %, puisque dans nos essais, nous mesurons la consommation des autos. Pour minimiser les risques d'erreur, il fallait éviter les recharges partielles. Enfin, toutes ces recharges ont été avec un conducteur seul à bord, dans un cadre professionnel, avec tous les outils du travailleur nomade (et l'habitude de travailler partout !). Aucune minute n'a été perdue. Cela aurait été tout différent dans un cadre familial, avec des enfants à bord. Il est clair qu'il faut augmenter la puissance des bornes, car celle-ci n'a selon nous jamais été supérieure à 45 kW. On peut estimer que nous aurions pu recharger les deux tiers de l'électricité que nous avons consommé (160 kW au lieu de 240) dans la moitié du temps (5 heures au lieu de 10).
Borne de recharge rapide Corri-Door sur l'autoroute

Des chiffres très imprécis

Il fut désagréable, après avoir lu sur la borne que la recharge était complète, qu'elle s'était arrêtée parce que la batterie était chargée à 100 %, et qu'il fallait débrancher, de lire dans l'auto que la batterie n'était chargée qu'à 99 %. Erreurs aussi dans le sens inverse, quand par 2 fois, nous avons lu au tableau de bord que la batterie était chargée à tant..., mais qu'en branchant l'auto sur la borne, cette dernière indiquait un niveau de charge 1 % plus faible. Il semblerait donc que s'il y a des échanges de données entre la batterie et le tableau de bord de l'auto, et entre la batterie et la borne de recharge, les données ne sont pas les mêmes...

Cherchant ensuite à calculer la capacité utile d'une batterie, à partir de la quantité d'électricité délivrée, relativement aux niveau de charge avant et après la recharge, nous avons constaté des écarts de plus de 10 % d'une borne à une autre. C'est très au-delà de la marge d'erreur acceptable, et... Très inférieur à la précision de la mesure effectuée par une pompe à essence. Mais le plus étonnant est que si on regarde les conditions générales d'accès et d'utilisation du Pass Sodetrel, dans son offre de recharge à l'unité, il n'y a aucune mention nulle part de kWh. Il est question de branchement, et de fourniture d'électricité, mais ni la quantité d'électricité fournie n'est pas une donnée contractuelle, et elle n'est pas liée au prix de la recharge. La puissance de la borne non plus.
Borne de recharge rapide Corri-Door sur l'autoroute

Conclusion

C'est l'évidence même, le service délivré par les bornes de recharge sur les autoroutes est qualitativement, et quantitaviment très inférieur à celui donné par les pompes à carburant pétrolier. Nous avons également effectué 790 km en voiture essence, et 1358 km en diesel en ce mois de novembre, et il n'y a pas matière à écrire un article ! Il est écrit en grosses lettres charge rapide sur les bornes Corri-Door, mais pour y avoir passé des heures, alors qu'à côté il y avait des centaines de voitures essence et diesel qui ont eu le temps de faire leur plein, en moins de 5 minutes, cela laisse dubitatif (!) sur le caractère rapide de ces bornes. Nissan a vu juste quand aux clients d'une Leaf, il offre des bons de réduction pour louer une essence pour les grandes vacances.
Borne de recharge rapide Corri-Door sur l'autorouteL'avenir nous promet heureusement de gros progrès, avec des bornes d'une puissance de 150, et même 350 kW. On les attend avec impatience, car rouler en électrique au quotidien est réellement très agréable, mais sortir du quotidien, effectuer des grands déplacements, impose encore des contraintes que tout le monde n'est pas prêt à accepter.


Laurent J. Masson








Dernières actualités de l'écologie automobile :


23-02-2019 — Volvo présente ses hybrides light — Après les hybrides rechargeables.

23-02-2019 — Formentor : la première Cupra originale est hybride rechargeable — Sous la forme d'un concept.

22-02-2019 — La 508 hybride par Peugeot Sport — Le lion fait saliver.

22-02-2019 — 500 taxis Toyota à hydrogène de plus à Paris — Quand Paris devient leader.

21-02-2019 — L'énorme challenge de la réduction des émissions des poids lourds — En Europe.

20-02-2019 — Avec l'Ami One, Citroën rend un drôle d'hommage à son créateur — Où est le progrès ?

19-02-2019 — Avec son Kuga Flexifuel, Ford relance l'E85 en France — Moins cher et moins polluant.

17-02-2019 — Mercedes cède à la mode des écrans tactiles géants — Pour le meilleur et pour le pire.

16-02-2019 — Les motards, ces voyous du réchauffement climatique — Statistiques 2018.

15-02-2019 — Un premier chargeur DBT Ultra sur la voirie en France — A Montrouge.

15-02-2019 — Macron annonce la construction de 2 usines de batteries — Pour doper l'électrique.

14-02-2019 — Rétromobile, un succès qui fait plaisir — Et réfléchir.

14-02-2019 — Taxe carbone : matraquer les pauvres plutôt que les riches — 86 députés anti-peuple.

14-02-2019 — La Honda électrique : son tableau de bord — Premier cliché officiel.