Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Volkswagen pour une école de batteries

Lun 16/10/2006   —   On ne le sait pas trop, mais Volkswagen travaille depuis très longtemps sur la traction électrique, et il agit même pour faire encore plus, avec un nouveau partenariat unique en Europe.
Le problème des voitures électriques, et dans une moindre mesure des hybrides, a toujours été celui du stockage de l'électricité. Les voitures électriques qu'avaient naguère fabriqué Volkswagen (en toute petite série) utilisaient des batteries au plomb, et si les hybrides d'aujourd'hui ont choisi la technologie NiMH, tout le monde est à peu près d'accord pour convenir que le futur appartient au Lithium-Ion. Pour mieux le comprendre, et mieux l'exploiter, particulièrement dans les applications automobiles hybrides, le constructeur allemand s'associe à l'université de Münster. L'objectif est de créer un centre de recherches spécialisé, avec la mise en place de mastères spécialisés pour les étudiants de troisième cycle.

L'objet de ces études sont le stockage de l'énergie et ses méthodes de conversion, particulièrement l'énergie électrique dans une batterie Lithium-Ion dans une application automobile hybride. Premiers objectifs : une amélioration des performances (par exemple, une meilleure densité énergétique), et une baisse des coûts. Le prototype qui illustre cette page, qui est un peu ancien, mais nous n'avons pas de photos de prototypes plus récents, utilisait une batterie Panasonic, la même que sur une Prius, car c'était l'objectif de VW de tester un TDI et sa technologie hybride avec cette batterie dont on connait la valeur sur la voiture japonaise. On sait que Volkswagen ne proposera jamais d'hybride essence, dont l'avantage en terme de consommation est discutable par rapport à une VW à moteur TDI (selon le constructeur), mais si VW pouvait sortir une hybride TDI avec batterie Li-Ion de grande capacité, ce serait une grande avancée. On ignore cependant quand pareille auto sera disponible...


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; technologie