Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

L'Europe va accélérer les biocarburants

Sam 13/01/2007   —   La Commission Européenne vient d'annoncer des objectifs très ambitieux de réduction des émissions de gazs à effet de serre, c'est en partie grâce aux biocarburants.
Il y a plusieurs chiffres, nous en retiendrons 3. Le premier est 30 %. Il correspond à l'objectif que l'Union Européenne proposera lors des prochaines rencontres internationales sur le climat. Il s'appliquerait à l'ensemble des pays développés, et constituerait l'objectif souhaitable de réduction des émissions de gazs à effet de serre, entre 1990 et 2020. On devine qu'il faudra beaucoup de négociations pour y soumettre les Etats-Unis, un autre président aussi... Mais indépendamment de tous les autres pays du monde, l'Union Européenne se fixe aujourd'hui un objectif incontournable, c'est le second chiffre, de 20 % de réduction des émissions de gazs à effet de serre entre 1990 et 2020. Une valeur très ambitieuse, puisqu'en 2007, même en étant optimiste, on ne prévoit guère qu'une réduction de 5 % par rapport à 1990. Il faut donc dire tout de suite, que pour y arriver, il faudra prendre des mesures coercitives, par exemple interdire le chauffage au fuel sur tout le continent européen. Voire même tout chauffage consommant des hydrocarbures fossiles.*

La mesure non coercitive la plus facile néanmoins, et aussi la plus efficace rapidement à grande échelle, c'est le recours accru aux biocarburants (notre illustration ci-dessus : des betteraves). On se souvient des objectifs de proportion de biocarburant dans la consommation faite par les transports, de 2 % pour 2005 et de 5,75 % pour 2010. La Commission Européenne a constaté que l'objectif de 2005 n'a pas été atteint, et prévoit que celui de 2010 ne le sera pas non plus. Quelques détails ci-dessous.

Proportion de biocarburant en %
dans la consommation totale
2003 2004 2005
Autriche 0,06 0,06 0,93
Belgique 0,00 0,00 0,00
Chypre 0,00 0,00 0,00
République Tchèque 1,09 1,00 0,05
Danemark 0,00 0,00 -
Estonie 0,00 0,00 0,00
Finlande 0,11 0,11 -
France 0,67 0,67 0,97
Allemagne 1,21 1,72 3,75
Grèce 0,00 0,00 -
Hongrie 0,00 0,00 0,07
Irlande 0,00 0,00 0,05
Italie 0,50 0,50 0,51
Lettonie 0,22 0,07 0,33
Lithuanie 0,00 0,02 0,72
Luxembourg 0,00 0,02 0,02
Malte 0,02 0,10 0,52
Pays-Bas 0,03 0,01 0,02
Pologne 0,49 0,30 0,48
Portugal 0,00 0,00 0,00
Slovaquie 0,14 0,15 -
Slovénie 0,00 0,06 0,35
Espagne 0,35 0,38 0,44
Suède 1,32 2,28 2,23
Royaume-Uni 0,03 0,04 0,18
EU 25 0,5 0,7 ~1,0

L'Allemagne est le leader européen, ce n'est pas une surprise, on le voit aussi dans les domaines de l'énergie éolienne, solaire, et des voitures à hydrogène, mais après la Suède, la France a tout de même la satisfaction d'être dans le tiercé de tête. Mais il va falloir faire plus, car le nouvel objectif est de 10 % pour 2020. C'est notre troisième chiffre. La Commission rédigera dans le courant de l'année une proposition de règlement pour y parvenir. Et poursuivant l'objectif de réduction de toutes les émissions de CO2, la Commission va étudier le plus près les différentes plantes, et manières de produire des biocarburants (éthanol, biodiesel, HVB ou autres, biocarburants de première ou bientôt seconde génération), et calculer leurs bilans globaux en terme de CO2, afin de favoriser les plus avantageux.

*Chose très faisable. Les dernières chaudières à briquettes de bois ont un excellent rendement, tout comme les radiateurs électriques à inertie (avec un corps en fonte).

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_Europe ; biocarburant