Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

1 l/100 km, il est possible de faire la voiture

Jeu 19/04/2007   —   Volkswagen avait présenté un prototype de voiture qui ne consommait qu'un seul litre de gazole aux 100 km en 2002. Il serait possible de le produire en série à un coût acceptable.
En avril 2002, Ferdinand Piëch prenait sa retraite après avoir dirigé Volkswagen pendant 10 ans. Une cérémonie de départ avait été organisée, il y arrivait dans un prototype inédit et révolutionaire, celui d'une auto qui ne consommait qu'un seul litre aux 100 km ! Et même moins que cela, puisqu'avec 2 personnes à bord, sur un trajet de plusieurs centaines de kilomètres, l'auto n'avait demandée que 0,89 l/100 km. Nous précisons qu'il s'agit bien d'une auto répondant à toutes les normes en vigueur. Ce n'est pourtant pas une voiture hybride, ni avec quelque technologie exceptionnelle, c'est simplement le fruit d'une masse ultra-réduite avec un aérodynamisme exceptionnel, et un petit diesel à injection directe.

Le secret de cette faible masse est dans une monocoque tout en fibre de carbone, un peu comme sur une Formule 1, et son handicap est de valoir une petite fortune. Correction, était. Exactement 5 ans après parti en retraite, à 70 ans, Ferdinand Piëch qui avait de famille le contrôle de Porsche, a obtenu le contrôle de Volkswagen, et il revient, le projet de la voiture un litre aussi. Dans une interview (en allemand), M. Piëch explique que cette auto est sa Formule 1, qu'elle lui tient à cœur, et que la monocoque en carbone qui avait coûté 35 000 euros il y a 5 ans, ne vaudra plus que 5 000 € dans 2 ans. C'est encore bien plus cher qu'une coque de Polo, mais c'est suffisament abordable pour qu'on puisse réfléchir à une auto de série. Volkswagen va s'y mettre...

Ferdinand Piëch est l'homme derrière la Porsche 917, la transmission Quattro, le TDI, la Bugatti de 1001 ch et l'élévation d'Audi au rang de concurrent de BMW, mais s'il est capable de lancer une voiture qui ne consommerait qu'1 l/100 km, ce succès éclipserait tous les autres. Pourvu qu'il y arrive, parce que même s'il n'est pas pratique de s'installer à son bord, cette auto est l'une des plus impressionnantes d'efficacité que nous ayons jamais vu. Et en ne rejetant qu'à peine 27 g/km de CO2, elle serait une excellente réponse partielle au problème des émissions de gaz à effet de serre dûes au transport automobile.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; essence-diesel ; ecologie