Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

BMW charme les stars avec l'hydrogène

Lun 05/11/2007   —   Qui n'a jamais roulé dans une voiture à hydrogène ? Pas Monica Belluci ni Halle Berry en tout cas, les 2 actrices avaient choisi la limousine de BMW pour se rendre au festival de Rome.
On se souvient qu'au début de la Prius, on avait vu de nombreuses vedettes du grand écran à son bord. Il semblerait que la BMW Hydrogen 7 ait pris le relais. Et dans une société où les actes des célébrités sont si suivis, nous sommes heureux de voir des stars adopter l'hydrogène. Même Jane Fonda, qui est leader d'opinion de longue date pour son engagement contre la guerre au Viet-Nam, a roulée en BMW à hydrogène. En même temps que cela ajoute à la viabilité de l'hydrogène comme carburant automobile, c'est l'occasion de faire le point sur la sécurité, car les derniers tests réalisés donnent des résultats étonnants.

Choc frontal à 64 km/h, choc arrière non décalé, et décalé à 40 %, ainsi que choc latéral juste dans la zone la plus sensible, à savoir directement sur le raccord de ravitaillement, la BMW Hydrogen 7 a passée tous les tests avec les honneurs. Le réservoir d'hydrogène liquide, plein, a été entouré de flammes de plus de 1000 degrés Celsius pendant 70 minutes, et il n'y a pas eu de problème. Juste un échappement léger d'hydrogène par les soupapes de sécurité. Le TUV Süddeutschland et les experts des sapeurs-pompiers ont conclu que les voitures à hydrogène sont au moins aussi sûres que les voitures à essence classiques.

Bref, si l'hydrogène dans une voiture suscite encore des réserves, on ne peut en plus faire quant à la sécurité.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : BMW ; hydrogene-combustion-interne