Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Et si on développait des camionnettes à l'hydrogène ?

Lun 31/03/2008   —   Des utilitaires Ford Transit, mais pas que cela, le projet de réduire les émissions de CO2 est global.
Global à tous les niveaux, puisqu'en sus de convertir les voitures à l'hydrogène, il est aussi question de la production d'hydrogène de manière écologique. Ce projet, c'est la réunion d'un préparateur automobile, Roush Technologies Ltd (distinct de Roush Industries, le préparateur Ford aux Etats-Unis), et d'un fabricant d'électrolyseurs, ITM Power. L'idée est de proposer des solutions complètes, dont la première sera sur la base d'un utilitaire Ford Transit. Ce véhicule sera modifié pour fonctionner à l'hydrogène, et il sera vendu avec un électrolyseur, package complet qui ne demandera qu'une arrivée d'eau et d'électricité, et qui enverra de l'hydrogène comprimé au réservoir du Transit. Les clients seront des professionnels, qui idéalement ravitailleront à heure fixe, avec l'électricité au tarif de nuit. C'est le même principe qu'une voiture électrique, sinon que par rapport à une batterie sur laquelle on s'interroge souvent sur la durabilité, une bonbonne de gaz est sans soucis. Dés lors que l'installation a été faite dans les règles de l'art, et par des gens compétents, on peut la vider et la remplir pendant des années sans usure.

Ce Ford Transit qui ne rejettera quasiment que de la vapeur d'eau devrait être commercialisé au Royaume-Uni dans le courant de l'année.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ford ; poids-lourds-utilitaires ; hydrogene-combustion-interne