Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Lotus va faire ses propres électriques

Dim 04/01/2009   —   Et si au lieu de faire les voitures électriques des autres, Lotus faisait les siennes ?
On connait bien les voitures électriques chez Lotus, à Hethel. Le petit constructeur anglais spécialiste de la super sportive n'est pas seulement constructeur, il est aussi un cabinet d'ingénieurerie réputé, apprécié et utilisé par les plus grands constructeurs. Ses activités sont alors confidentielles, mais on sait qu'il a tout récemment travaillé pour Chrysler. La Dodge électrique présenté à la fin de l'été dernier reprenait d'ailleurs la base de la Lotus Europa. On peut aussi rappeller que c'est Lotus qui est le concepteur, et le fabricant réel, des voitures badgées Tesla. Certes, les roadsters Tesla ne sont pas finis par Lotus, les voitures sont complétées en Californie, mais c'est Lotus qui fait le plus gros, à une cadence très inférieure à ce qui était initialement prévu.

C'est peut-être pour cela que Lotus veut accélérer le rythme, il parle maintenant de produire sa propre électrique. L'information est révélée par le Financial Times, si elle surprend, c'est par les investissements qu'elle suppose. Lotus aurait trouvé les moyens de développer, puis produire, sa propre voiture électrique... Ce ne serait pas cependant une pure électrique, c'est-à-dire sur batteries, mais une hybride rechargeable. Ce qui en fait correspond mieux à l'esprit Lotus. Le roadster Tesla possède un peu plus de 450 kg de batteries, on voit bien l'avantage qu'il y aurait à n'en conserver que 100 kg, accompagné d'un petit moteur essence accouplé à un générateur : cela permettrait de réduire le poids, l'ennemi juré de Lotus. On pourrait en savoir plus dés le prochain salon de Genève.

Illustrations : la nouvelle Lotus Evora.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Lotus ; concept-prototype-electrique