Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Greenbird : 200 km/h grâce au vent

Lun 30/03/2009   —   Un véhicule automobile a franchi la barrière des 200 km/h avec une énergie renouvelable récupérée.
Voici un engin qui mérite pleinement le qualificatif de zéro pollution. On pourrait presque également écrire zéro énergie, puisqu'il n'en stocke pas. Il n'a pas non plus de moteur. Sa seule et unique force motrice est dans le vent, et s'il n'y en a pas, il n'avance pas. Voilà qui ne sera pas très pratique au quotidien, mais ce n'est pas le but. Le Greenbird serait d'ailleurs difficile à garer en ville. L'objectif de Richard Jenkins, le pilote et ingénieur de cet engin était de briser la domination de la puissance embarquée dans l'établissement des records de vitesse. Quand on établit régulièrement de nouveaux records de vitesse avec des véhicules toujours plus puissants, Richard Jenkins établit un record avec une auto sans moteur ni aucune puissance motrice embarquée, voilà qui est fort.

Nommé en hommage au Bluebird de Donald Campbell, une ancienne voiture de record, le Greenbird fonctionne comme un bateau à voile, à la différence que ce qui sert ici de voile est un panneau rigide de fibre de carbone. C'est l'élément vertical, la roue latérale au bout de l'aileron horizontal à droite ne servant qu'à stabiliser l'engin. Il faut comprendre l'empêcher de se retourner, voire de s'envoler ! Car tout en fibre de carbone, le Greenbird est incroyablement léger, seulement 600 kg. Avant-hier, par vent fort, il a roulé à 202 km/h, et même si cela ne fait pas progresser la technologie des voitures courantes, c'est un record formidable.

Le site de la Greenbird, et le site de son sponsor, le fournisseur d'électricité verte Ecotricity.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; technologie ; competition-manifestation