Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Obama accuse et agit contre le CO2

Jeu 21/05/2009   —   Le président des Etats-Unis fait une proposition concrète pour réduire les émissions dûes aux voitures.
Il était bien temps ! Nous nous étions moqué des Etats-Unis il y a 18 mois, ce sera désormais un peu plus difficile. Le revirement a eu lieu en 3 temps. Le premier fut d'arrêter de mettre des bâtons dans les roues à l'état de Californie qui voulait des normes plus strictes que celles établies au niveau fédéral. Le suivant fut d'ajouter le CO2 à la liste des polluants atmosphériques. Ce qui doit permettre de le règlementer prochainement, et c'est ce qu'a annoncé en filigrane le président Obama hier. Le projet vise à réduire la consommation moyenne des voitures neuves, avec l'objectif d'épargner l'émission d'environ 900 millions de tonnes de CO2. C'est conséquent, et il faut pour cela aller bien plus loin que la loi-cadre Bush de 2007. Le président d'alors avait fait adopté une loi, qui fixait la consommation moyenne à 6.72 l/100 km (35 MPG) en 2020, le président Obama propose 6.63 l/100 km (35.5 MPG) en 2016.

Dans l'absolu, c'est encore beaucoup, puisqu'on sait déjà faire des autos qui ne consomment pas plus de 5 l/100 km. Mais pour les Etats-Unis, c'est un formidable bond en avant. Nous notons aussi avec plaisir le changement d'attitude des constructeurs. Quand du temps de Bush, ils faisaient le lobbying maximum contre toute réduction de la consommation moyenne obligatoire, les 3 dirigeants de Chrysler, Ford et GM étaient tout sourire au discours du président Obama. Les temps changent... Nous espérons que cela va continuer, car pour ce qui est du CO2, l'objectif serait une moyenne de 155 g/km en 2016, ce qui n'a rien d'un record, quand l'Europe a fixé un cap de 130 g/km en 2015, et qu'il s'agit déjà d'une belle reculade par rapport au projet intial de 120 g/km en 2012...

Illustrations du changement : un gros pick-up Silverado modèle 2009 et la Chevrolet Volt de 2011.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_monde ; ecologie