Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Shanghaï-Paris en électrique : ils sont partis

Jeu 06/05/2010   —   C'est un exploit inédit que l'équipe Venturi va tenter d'accomplir.
Venturi Shanghai Paris

« Bonjour m'sieur, je pourrais brancher ma voiture sur votre prise, s'il vous plait ? » Il est facile de faire un plein d'essence, cela l'est beaucoup moins de recharger une grosse batterie face à des gens qui ne parleront pas un mot de français.

Voilà de l'aventure avec un grand A, puisqu'elle n'a pas été écrite à l'avance. Nous avions annoncé ce raid en novembre dernier, le site officiel de l'expédition en donne plus de détails, mais la plupart sont encore à découvrir. C'est facile dans les rallyes français, de prévoir à la seconde près quand les voitures vont passer. Mais sur les routes incertaines de Chine ou du Kazakhstan, respecter un horaire, ou seulement un planning, est une gageure. On sait qu'ils sont partis, mais nul ne sait au jour près quand ils arriveront à Paris, et certainement pas Xavier ou Géraldine, qui à bord du Citroën Berlingo converti à la propulsion électrique par Venturi, seront bien heureux s'ils parviennent à trouver une prise chaque fin de journée, à côté d'une chambre à peu près confortable (avec un vrai lit).

Ce périple doit néanmoins prouver que les longs voyages en voiture resteront possible quand il n'y aura plus de pétrole. En sachant bien que tout n'est pas durable dans ce monde. On voit ainsi qu'au départ, le pilote était bien rasé, on peut parier que c'est le premier truc qui ne va pas durer.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Venturi ; competition-manifestation