Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Fiat Chrysler Automobiles, le constructeur le plus moderne du monde

Jeu 30/01/2014   —   Un exemple pour PSA Peugeot-Citroën.
Fiat Chrysler Automobiles Le septième groupe automobile mondial s'appelle désormais Fiat Chrysler Automobiles (FCA). C'est une société holding enregistrée aux Pays Bas, mais fiscalement domiciliée au Royaume-Uni. Le nouvel ensemble aura la bourse de New York comme place de cotation principale, mais il sera aussi côté à Milan, qui devient sa place de cotation secondaire. Tout ceci a un nom, c'est de l'optimisation fiscale. Et ce faisant, le groupe a perdu toute nationalité. La direction opérationnelle de Fiat restera pourtant à Turin, comme celle de Chrysler dans le Michigan, mais Fiat produit déjà en Pologne, et cela n'a plus aucun sens de dire qu'une Fiat est italienne, ou polonaise, hollandaise ou anglaise. Fiat Chrysler Automobiles est désormais un groupe mondial, qui grâce à un montage juridique habile, aura moins de frais fixes que... PSA Peugeot-Citroën. Le groupe français aurait tout intérêt à suivre l'exemple de FCA. Cela ferait un scandale, mais qui peut croire que ce soit mieux d'aller mendier auprès d'investisseurs chinois ?

Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Fiat ; industrie-production