Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Nouvelle Renault Zoé : l'avenir de l'AC 43 kW et 133 km d'autonomie au lieu de 240 ?

Jeu 05/03/2015   —   Infos exclusives.
Renault ZoéRenault ZoéC'est l'évènement électrique du salon de Genève : l'arrivée d'un nouvelle motorisation sous le capot de la Renault Zoé. Ce nouveau moteur a la même puissance et le même couple que l'ancien, mais il est dit plus efficient, et serait capable d'une autonomie de 240 km. En attendant un essai que MoteurNature sera parmi les premiers à réaliser, nous avons ouvert la porte de la voiture sur le stand, et nous avons regardé ce qu'indiquait l'ordinateur de bord : avec la batterie pleine, autonomie restante de 133 km. On se méfiera toujours des indications d'un ordinateur, parce qu'on ne sait ce qui s'est passé avant que l'auto soit garée sur le stand, mais 133 km est quand même assez loin de 240... Nous renseignant auprès de Renault, à côté de l'autonomie accrue, le fait marquant de ce nouveau moteur est son optimisation pour la recharge lente.

La puissance maximale de charge a été réduite de 43 kW (Zoé originelle) à 22 kW. Il ne sera donc plus possible de recharger en moins d'une heure. Nous sommes obligés de voir cela comme une régression, parce que c'est l'abandon de l'idée que la voiture électrique puisse remplacer une essence. Pour les gens qui se satisfont de cette situation cependant, le nouveau moteur autorisera des recharges lentes plus efficientes, puisque le rendement du chargeur a été amélioré. c'est assurément une bonne nouvelle, mais on voit derrière une inquiétude. Renault va t-il abandonner la recharge rapide AC 43 kW ?

On nous a certifié que non, parce que comme MoteurNature l'a toujours dit, la recharge rapide est indispensable à la voiture électrique. Il suffit de ne pas s'arrêter à considérer les batteries actuelles. On nous a redit que la Zoé aura une autonomie accrue de plus de 50 % à l'horizon 2018, ce qui ne pourra se faire sans une batterie à la capacité nettement augmentée. Il faut penser que dans quelques années, il ne sera plus possible de recharger une Zoé en une nuit sur une wallbox 230V 16A. Et sauf à accepter de passer des heures derrière une borne, le besoin de bornes rapides 43 kW (ou plus) ne fera que grandir.

Troisième info exclusive pour les lecteurs de MoteurNature, Renault est bien conscient du problème de ses clients avec des câbles Type 3 alors que le standard légal actuel est le Type 2. Avec les bornes à cette norme qui se multiplient, la solution d'un second câble dans le coffre est coûteuse, et peu pratique. Renault travaille alors à... Un adaptateur. Pour s'intercaler entre le câble et la borne. Ce serait pour le second semestre, mais la Zoé avec le nouveau moteur sera disponible avant cela, avant la fin du Printemps.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; voiture-electrique