Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

ABB invente le flash-charging : la recharge à 600 kW

Mer 20/07/2016   —   En service à Genève.
TOSA à GenèveC'est une expérience désagréable qu'a connu tout propriétaire de voiture électrique. A la différence d'une voiture à essence, où le carburant coule aussitôt qu'on met le pistolet de la pompe dans l'orifice du réservoir, on branche une électrique, et il faut attendre 10 secondes, voire plus, pour que cela commence à charger. Les ingénieurs d'ABB ont amélioré cela. Ils ont conçu un système qui requiert moins d'une seconde pour s'initialiser et débuter le processus de charge. Voilà un progrès appréciable ! Quant à la recharge proprement dite, le système est conçu pour les autobus, lors de leurs arrêts. Pas au dépôt, mais lors d'un arrêt dans le cours du service normal. C'est donc hyper rapide, et le temps de charge ne dure que 15 secondes. Le courant doit en conséquence être très, très fort, il est de 600 kW.

ABB va installer des points de charge 600 kW sur 13 arrêts de bus à Genève, pour la ligne 23, celle d'un autobus articulé de 133 places, long de 18,75 m. Quand des faux promoteurs du VE pointent les difficultés de la recharge rapide, on se réjouit de voir qu'avec de l'organisation et des moyens, les suisses prouvent qu'elle n'a rien d'impossible. La technologie du flash-charging à 600 kW ne parait pas indispensable aux voitures particulières, mais son existence prouve que les bornes de charge lente sont une insulte à l'automobiliste. Il ne devrait pas y avoir une seule borne publique pour délivrer un courant de moins de 50 kW.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; borne-recharge-electrique