Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Nissan eNV200 SOFC à l'éthanol : prometteur ?

Sam 06/08/2016   —   Quel avantage ?
Nissan e-NV200 e-Bio SOFC range extenderNissan e-NV200 e-Bio SOFC range extenderVoici un prototype de recherches sur lequel on s'interroge plutôt qu'on s'excite. A la base, un Nissan e-NV200, soit un minivan électrique. Avec une batterie de 24 kWh, son autonomie est limitée (110/120 km dans notre essai). Pour l'accroître, Nissan a développé un prolongateur d'autonomie, mais il n'utilise pas de l'essence. C'est une pile à combustible (PAC). Pas une pile à hydrogène cependant, mais une pile SOFC (Solid-Oxide Fuel Cell) qui est alimentée avec de l'éthanol, et qui pourrait aussi fonctionner avec du gaz naturel. C'est une petite pile, qui ne sait fournir qu'un courant de 5 kW, et elle tourne alors en continu, pour maintenir la batterie bien chargée. Nissan expliqu'ainsi, l'autonomie du véhicule est portée à 600 km ! Cela parait formidable, sauf à se demander quel est l'avantage par rapport par rapport à un NV200 doté d'un moteur à essence modifié pour fonctionner à l'éthanol.

On suppose que cette architecture permet de consommer beaucoup moins pour que Nissan l'ait validé, tout en conservant l'aptitude à rouler en zéro émission en coupant la PAC. Mais si l'engin consomme vraiment peu, pourquoi ne pas lui avoir donné l'autonomie d'un diesel avec un réservoir un peu plus grand ? La vidéo ci-dessous montre cet e-NV200 faire le plein d'éthanol à une station-service (le 100 % éthanol est un carburant courant au Brésil), c'est une chose que les partisans de l'électrique n'accepteront que s'il y a une grosse carotte à la clé.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan-Electric ; vehicule_pile-a-combustible