Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Electriques : Ferrari dit non, Maserati dit oui

Mar 11/10/2016   —   Pour faire quelque chose d'unique.
Maserati au salon de ParisIl n'y aura jamais de Ferrari électrique. Les dirigeants s'y sont engagés. Même si les voitures thermiques deviennent interdites de circulation, il parait impossible d'imaginer une Ferrari sans un vivant, et très musical moteur essence. Les clients ont d'ailleurs déjà fait savoir qu'ils n'en voudraient pas. On préfererait que la marque s'éteigne. Une Maserati n'étant pas aussi extrême, la marque au trident a validé le développement d'un futur modèle électrique.

C'est le magazine américain Car and Driver qui a obtenu l'info, et leur article explique clairement que la future Maserati électrique n'aura rien à voir avec Tesla. Et c'est bien, puisqu'entre une Maserati et une Tesla, il y a la même différence qu'entre une entrecôte au poivre et une salade. On peine d'ailleurs à imaginer une Maserati sans le bruit enjôleur d'une mécanique avec des arbes à cames agressifs... Mais on attend surtout une Maserati électrique sur le plan d'une style. C'est en effet le tort de toutes les électriques du marché de ne pas profiter de l'architecture différente que permet d'employer une propulsion électrique. On pense aux Tesla qui ont un capot avant, comme les voitures essence, mais qui cache un coffre. Pour une marque comme Maserati, haut de gamme et italienne, on ose espérer que les designers oseront s'affranchir de toutes les règles... A voir probablement en 2019, et disponible aux clients en 2020.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Maserati ; concept-prototype-electrique