Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Un nouveau 1500 essence pour la Toyota Yaris

Mer 25/01/2017   —   Plus de cylindrée pour moins de consommation.
1500 essence ToyotaToyota YarisLa troisième génération de la Toyota Yaris a plus de 6 ans, nous attendions légitimement une nouvelle version, mais nous n'aurons qu'un facelift. La face avant devient plus aggressive, il y a des évolutions dans l'habitacle, mais c'est sous le capot qu'est la principale nouveauté, avec un 1500 essence inédit. Ce moteur est une surprise, puisque c'est un 1500 qui vient remplacer un 1300. Plus de cylindrée pour moins de stress. Une mécanique qui tournera plus doucement, pour le plus grand confort du conducteur. Bravo ! Un bravo d'autant plus grand que grâce à une conception soignée, et une production qui ne le sera pas moins, ce 1500 est annoncé 12 % plus sobre que le 1300 qu'il va remplacer, avec des performances en hausse.

Ce 1496 cm3 délivre une puissance de 111 ch (82 kW), avec un couple de 136 Nm à 4400 tr/mn. Cette seconde valeur semble modeste, et qui plus est à un régime élevé, mais cette mécanique n'est pas sportive. Elle ressemble plus au moteur d'une Toyota hybride et, c'est d'ailleurs une première pour une non hybride de ce segment, ce moteur pourra alterner entre un fonctionnement classique, et un mode Atkinson, qui laisse les soupapes d'admission ouvertes plus longtemps que nécessaire, pour augmenter le rendement au détriment de la puissance. Enfin, toujours pour baisser la consommation, ainsi que les émissions toxiques, le collecteur d'échappement est refroidi par eau.

C'est une première pour Toyota, mais surtout une première pour le segment ! Très, très peu de voitures ont un système de refroidissement qui va jusqu'au collecteur d'échappement, et Toyota met cette technologie sur son modèle ultra populaire qu'est la Yaris, c'est franchement étonnant ! Cette Yaris 1500 essence accélère de 0 à 100 km/h en 11,0 s (il fallait 11,8 s avec l'ancien 1300), et la reprise de 80 à 120 km/h progresse encore plus nettement à 17,6 s (18,8 s avec le 1300).

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; faible-consommation