Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Tesla deviendrait une pyramide de Ponzi ?

Mer 22/11/2017   —   La rentabilité n'est toujours pas à l'horizon.
Présentation du Tesla SemiTesla a présenté la semaine dernière son Semi, le prototype d'un futur poids lourd électrique, et si la foule présente fut enthousiaste, ce fut en réalité un échec. En bourse, l'action a perdu plus de 3 % en quelques heures, et du côté des transporteurs, leur seul message est qu'il faut attendre d'en savoir plus avant de souscrire le moindre engagement. Et c'est vrai qu'en s'abstenant de révéler le prix de vente, et la charge utile, on ne voit franchement pas comment un acheteur professionnel pourrait signer... Mais il y a à nos yeux un point plus étonnant. Elon Musk a en effet affirmé que les camions Tesla pourront recharger sur un futur réseau de megachargeurs, des bornes ultra rapides. Elles donneront 640 km (400 miles) d'autonomie en 30 minutes de charge. En admettant une consommation de 80 kWh/100 km, ce qui est une estimation basse pour un poids lourd à pleine charge, on obtient un débit de 512 kWh en 30 minutes, ce qui suppose une borne délivrant un courant de 1024 kW. Ce qui constituerait assurément un nouveau record, puisque le plus puissant qu'on connaissait jusqu'à ce jour, était les bornes de 350 kW.

On imaginera ensuite une station de megachargeurs, sur nécessairement une grande surface pour pouvoir accueillir plusieurs poids lourds (coût du foncier important), et donc la capacité de recharger plusieurs véhicules. Pour 8 camions qui voudraient recharger simultanément, il faudra un courant de 8 mégawatts. Rien d'impossible là-dedans, c'est juste une question de moyens. Mais parce qu'un tel courant n'est pas disponible partout, et encore moins à toute heure, il faudra prévoir des batteries stationnaires, pour disposer en permanence d'une réserve d'électricité. Le bon point est que Tesla sait faire tout cela. Il a toutes les connaissances, et l'expérience. Mais là où Elon Musk a choqué, est quand il a affirmé que l'électricité prodigué par ses megachargeurs serait vendu au tarif unique et garanti, pour tout le territoire continental des Etats-Unis, de 0,07 $ le kWh (0,06 €, soit moins de la moitié du tarif d'EDF).

Ce tarif n'a rien d'insensé. Quelques industriels, dans l'aluminium par exemple, achètent de l'électricité à ce prix, voire même un peu moins, parce qu'ils ont une consommation très importante, et régulière. Elon Musk connait d'ailleurs très bien les prix de l'énergie, puisqu'il fabrique des panneaux solaires, comme des batteries stationnaires. Mais la question que se pose les analystes comme MoteurNature, est qu'alors qu'il faudra investir une fortune pour mettre sur pied ce réseau de megachargeurs, comment la société Tesla, déficitaire depuis toujours, va t-elle gagner de l'argent, en vendant de l'électricité aussi peu cher  ?


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; poids-lourds-utilitaires ; industrie-production







Dernières actualités de l'écologie automobile :


18-06-2019 — La nouvelle Renault Zoé est-elle assez nouvelle ? — Toujours pas de recharge rapide.

16-06-2019 — Avec Northvolt, la plus grande usine de batteries en Europe sera en Suède — Grâce à Volkswagen.

15-06-2019 — Nissan e-NV200, plus de batterie, plus de succès — 10 000 ventes.

14-06-2019 — Un premier cliché volé de la Renault Zoé II — Ou Zoé 1.5 ?

13-06-2019 — Chez Renault, M. Senard doit encore convaincre — Chez Nissan encore plus.

12-06-2019 — Avec le X1, la gamme BMW de SUVs hybrides rechargeables sera complète — Le petit dernier.

10-06-2019 — Mazda 3 Skyactiv-X essence 180 ch et 96 g/km de CO2 — 4,3 l/100 km.

09-06-2019 — Peugeot 3008 : l'hybride rechargeable à 7300 € — On attend l'état.

08-06-2019 — La Peugeot e-208 quantitavivement meilleure que la Renault Zoé — Les tarifs révélés.

07-06-2019 — Toyota et Subaru partageront une plateforme électrique — Deux constructeurs qui se rapprochent.

07-06-2019 — La vraie raison du revirement de Fiat-Chrysler envers Renault — John Elkann s'est démasqué.

06-06-2019 — BMW et Jaguar dans l'électrique : qui se ressemble s'assemble — Partenariat naturel.

05-06-2019 — La Seat Mii électrique élimine la Mii essence — Le remplacement.

05-06-2019 — En ignorant l'électrification, Alfa Romeo s'est condamné — Le beau fruit véreux de FCA.