Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Infiniti QX50 : faut-il y croire ?

Dim 26/11/2017   —   Moteur à compression variable.
Infiniti QX50Une petite révolution va avoir lieu cette semaine. Le constructeur Infiniti va dévoiler en première mondiale, une auto dotée d'un moteur à compression variable. C'est une technologie qui fait rêver les motoristes depuis plusieurs décennies. Tous voient parfaitement l'avantage à faire varier le taux de compression avec le régime moteur. La difficulté est dans la réalisation, parce que si ce qui est fantastique dans la théorie, n'est pas évident à faire dans la pratique.

On saluera donc le talent des motoristes d'Infiniti, ainsi que l'audace du directeur financier, parce que c'est le genre de projet pour lequel la plupart des constructeurs n'aurait pas accordé un feu vert. Le résultat aura sa première dans un nouveau SUV, le QX50 (on aurait préféré une voiture de sport, mais il faut vivre avec son temps). Une assez grosse auto, elle viendra concurrencer l'Audi Q5.

Son moteur à compression varaible est un 4 cylindres de 2 litres, il s'appelle VC-Turbo (VC pour Variable Compression), et il délivre une puissance de 268 ch, avec un couple de 380 Nm. De bonnes valeurs dans l'absolu, même si elles n'ont rien d'exceptionnelles. On trouve sous le capot d'une VW Passat un 2 litres TFSI de 280 ch... Mais c'est par sa consommation que ce moteur doit se distinguer, les valeurs officielles ne sont cependant pas encore connues. On attend la consommation d'un diesel avec la performance et l'agrément d'un essence, et on se réjouit qu'Infiniti ait osé faire ce moteur VC-Turbo.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Infiniti ; technologie