Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

L'industrie auto allemande a fait respirer des gaz d'échappement à des singes

Mar 30/01/2018   —   Et à des hommes !
SingesC'est une nouvelle sale histoire qu'a révélé le New York Times. En 2014 à Albuquerque, au Nouveau Mexique, le Lovelace Respiratory Research Institute, un laboratoire plusieurs fois condamné pour maltraitance envers des animaux, a réuni dans une même pièce, une voiture Volkswagen diesel et une dizaine de singes. L'objectif était de mesurer les effets des rejets des gaz d'échappement sur la santé de ces animaux, puisque le moteur de l'auto tournait dans cette pièce fermée, avec les singes enfermés. Ce qui semble absolument horrible, mais il y a plus horrible encore, puisqu'il ne s'agissait pas de recherche médicale, mais d'une étude financée par l'industrie automobile allemande, pour établir la non-dangerosité des gaz d'échappement des voitures modernes.

Il faudrait pouvoir demander aux singes ce qu'ils ont pensé de l'expérience, mais on sait qu'elle n'a pas été concluante (sont-ils tous morts ?), puisqu'aucun résultat n'a été publié. Et de ce fait, le laboratoire n'aurait pas été complètement payé...

Plus près de chez nous, dans une ville qui a été française même, à Aix la Chapelle, le Stuttgarter Zeitung nous apprend qu'un institut médical a fait respirer à un groupe de 25 hommes, du dioxyde d'azote (NO2) à différents niveaux de concentration, pour en mesurer les effets sur leur santé. Cette seconde expérience était assimilable à de la recherche médicale classique, où les cobayes avaient été informé de ce qu'on allait leur demander, et des risques qu'ils encourraient. Le point troublant est qu'à Aix la Chapelle comme au Nouveau Mexique, le commanditaire de ces expériences est un organisme appelé Europäische Forschungsvereinigung für Umwelt und Gesundheit im Transportsektor e. V. (EUGT), lequel était financé à 100 % par les constructeurs automobile allemands.

Alors on s'interroge. Les constructeurs allemands envisagent-ils de se diversifier dans le soin médical ? Quand on aura une indigestion, ou une grippe, on ira au garage ? Il s'agissait malheureusement de lobbying pur, avec l'objectif de se construire des arguments pour si quelqu'un venait accuser l'industrie, dans ce problème de santé publique qu'est la pollution atmosphérique. C'est donc très moche, et on ne pourra que se réjouir que l'EUGT ait été mis en liquidation dans le courant de 2016. Il n'empêche qu'à l'heure où l'industrie tente de se relever du discrédit jeté par la tricherie de Volkswagen, ce nouveau scandale, même s'il est clos, tombe au plus mal.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; ecologie ; essence-diesel







Dernières actualités de l'écologie automobile :


26-03-2019 — Tests hivernaux réussis pour les futures BMW i4 et iX3 — Les BMW avec 0 cylindres.

25-03-2019 — Le downsizing aussi en compétition chez Audi — 4 cylindres en moins.

24-03-2019 — La Tesla Model Y à partir de 56 000 € — Toujours sans concurrence, mais...

23-03-2019 — Porsche Cayenne Coupé : les clients vont-ils hésiter ? — Face à la Taycan.

22-03-2019 — MAN e-TGE, cher fourgon électrique — Intérêt limité.

22-03-2019 — Recharge bidirectionnelle des électriques : quand la France bloque le progrès — Renault va à l'étranger.

21-03-2019 — Lave-glace : une amélioration de Skoda — Pratique.

21-03-2019 — Des moteurs Suzuki sous des capots Toyota — Et des Suzuki made by Toyota.

20-03-2019 — Comment Fisker entend battre Tesla et Polestar — Avec un SUV à 40 000 $.

19-03-2019 — Le Ford S-Max EcoBlue diesel plait à la police allemande — Satisfaire les besoins avant tout.

18-03-2019 — DeVinci DB718, le roadster électrique français — Fabriqué dans le Tarn.

17-03-2019 — Volvo va baisser la qualité de ses voitures — Et les prix aussi ?

16-03-2019 — Tesla Model Y crossover sans surprise — Mais pas sans intérêt.

15-03-2019 — Aramco invente une technologie qui stocke le CO2 dans l'auto — Au lieu de le rejeter à l'échappement.