Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Salon de Paris : une seule certitude et un seul gagnant

Lun 08/10/2018   —   Mais tant de questions...
Citroen C5 AircrossL'ESTACA, l'école des ingénieurs de l'automobile, et Strate, l'école de design. Ce sont habituellement des seconds couteaux. On les voit sur les salons, mais ils sont tout à l'arrière, sans aucune visibilité. En cette édition 2018 du salon de l'auto de Paris, tout était chamboulé. Ils étaient dans le hall 1, le plus recherché. Idem Hyundai et Kia. Quand ce hall était traditionnellement réservé aux ténors de l'industrie, aux marques les plus anciennes, il n'y avait pas de meilleure preuve que cette édition du salon était spéciale. Nous voyons 3 raisons à cela.
Mercedes GLELa première est assurément liée à Paris. Fluidité du trafic, nombre de places de stationnement, la vie des automobilistes est beaucoup plus agréable à Berlin ou Rome. Par ses paroles et ses actes, la mairie de Paris est ouvertement autophobe. S'il y a des gens qui l'ignorent, les constructeurs qui sont tous internationaux, l'ont constaté. Il y a ensuite les problèmes liés à la France. Il parait presque incongru de parler de sécurité à l'intérieur d'un salon de l'auto, mais pourtant... On sait que s'il y avait eu un stand Ford au salon, il aurait reçu la visite d'une manifestation de la CGT (comme il y en avait eu une à Blanquefort, le mois dernier)...

Et après le malus à plus de 10 000 € qui a plombé le marché de la grosse cylindrée, puis la limitation de vitesse à 80 km/h, il est clair que l'hexagone n'a plus rien d'un paradis de l'automobile. On peut même mesurer la place de la France dans le monde en regardant les ventes de Rolls Royce ou Bentley : moins de 1 % de leurs ventes ont lieu en France...
Seat TarracoMais à côté de cela, la raison principale derrière le blues de l'industrie est dans les multiples interrogations qu'elle a au dessus de la tête. La voiture électrique ? Tout le monde veut-il des voitures électriques ? La voiture électrique va t-elle remplacer celle à essence ? C'est ce que beaucoup disent, mais en France, sur les 9 premiers mois de l'année, Renault a vendu 9 fois plus de Clio que de Zoé. Et cela en dépit d'un bonus très substantiel de 6000 €, pour celui qui choisit l'électrique. Le diesel est-il mort ? Les français ont tout de même acquis plus de 660 000 voitures particlières diesel, les 3 premiers trimestre de 2018. Il remue encore bien le mourant...
Kia Niro électriqueIl y a aussi l'arrivée prochaine de la voiture à conduite autonome, et peut-être même des changements sociétaux (?), avec moins de voitures personnelles, et plus de véhicules partagés. Tout cela fait beaucoup de points d'interrogation, et il n'y a en face qu'une seule certitude. Bien visible. Sur le stand Renault, les modèles les plus en vue sont le Captur et le Kadjar. Chez Citroën, les C3 Aircross et C5 Aircross. Les grosses nouveautés du salon étaient le BMW X5 et le Mercedes GLE, le Seat Tarraco. Côté électrique, on découvrait l'Audi e-tron et la Mercedes EQC.
Hyundai Kona électriqueC'est en effet la seule certitude pour un constructeur auto en 2018. Les modèles qui se vendent bien, ceux qui sont les plus profitables, sont les SUVs. Soit des gros véhicules, plus lourds et moins aérodynamiques que les berlines, et qui étaient traditionnellement motorisés par des moteurs diesel. Nous sommes donc face à un conflit. D'un côté on veut réduire les émissions de CO2, d'un autre les consommateurs veulent des autos plus spacieuses... Les allemands ont présenté leurs solutions, ce sont l'Audi e-tron et la Mercedes EQC, des autos à plus de 80 000 €, et les seuls à présenter des SUVs zéro émission à peu près abordables et à grande autonomie sont les coréens. La Hyundai Kona et le Kia Niro. Ils ont tous deux une batterie de 64 kWh pour garantir de pouvoir rouler plus de 400 km, avec un rapport prix/autonomie qui éclipse tout ce que fait la concurrence. Ce sont les leaders, et ils donnent l'exemple à suivre.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; salon-automobile







Dernières actualités de l'écologie automobile :


17-10-2019 — Nouvelle Toyota Yaris hybride : 20% plus sobre !!! — Des progrès énormes.

16-10-2019 — Roulez en électrique au Nurburgring avec Jaguar — Opportunité unique !

15-10-2019 — Yamaha présente 2 concepts de scooters électriques — Mais on attend encore...

15-10-2019 — La Porsche Taycan abordable est arrivée — Un peu plus abordable.

14-10-2019 — Sevic S50, la trottinette 100 % professionnelle — Made in Germany.

14-10-2019 — France Stratégie : ennemi du peuple et de l'industrie ? — Abandon du malus au poids.

13-10-2019 — Toyota Mirai Concept, quand le zéro émission est élégant — Et fait rêver.

12-10-2019 — L'avenir de Renault-Nissan : on ne peut qu'être inquiet — Plus aucune certitude.

11-10-2019 — Avec sa Dendo Drive House, Mitsubishi rend ses clients autonomes — L'électricité faite à la maison.

11-10-2019 — Il n'y aura pas de voiture électrique Dyson — Le projet n'était pas viable.

10-10-2019 — Poids lourds à hydrogène : Hyundai multiplie les investissements — Partout dans le monde.

09-10-2019 — Cupra prépare son e-Racer pour le futur championnat ETCR — Tests positifs.

09-10-2019 — Un second malus au poids ? — Le pouvoir est ennemi des automobilistes, mais aussi du progrès ?

08-10-2019 — Venturi Formula E désormais partenaire privilégié de Mercedes — EQ inside.



Nos derniers essais :


Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
— Elle consomme moins qu'une hybride !

Peugeot ; faible-consommation
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
— La petite Lexus qu'on attendait.

Lexus ; voitures-hybrides
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
— Essai détaillé d'une petite qui joue de sa légèreté.

Suzuki ; voitures-hybrides
Ford Mondeo SW Hybride
Ford Mondeo SW Hybride
— Toujours la meilleure motorisation.

Ford ; voitures-hybrides
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
— Essai détaillé, pour les gros rouleurs.

Volkswagen ; faible-consommation
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
— Essai détaillé, presqu'un sans faute.

Toyota ; voitures-hybrides