Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Carlos Ghosn : Bruno Le Maire officialise la défaite de la France

Jeu 17/01/2019   —   Victoire du Japon.
Bruno Le Maire sur LCIDès le départ, cela sentait le coup fourré. On avait appris que Carlos Ghosn était arrêté le 19 novembre, et à peine une heure plus tard, on apprenait que Nissan allait le démettre de sa fonction de dirigeant. Idem chez Mitsubishi, là encore dans la même journée, dans la foulée. Révoquer un PDG est pourtant une décision grave, qu'on ne prend pas dans la précipitation, mais c'est ce qui s'est fait. En premier, on reprochait à Carlos Ghosn d'avoir minoré ses revenus de 2008 à 2015. Alors que sa situation n'avait pas changé jusqu'en 2018. On s'était alors demandé pourquoi l'accusation n'avait pas pris en compte ses revenus jusqu'au jour de son arrestation, jusqu'à ce qu'on apprenne il y a quelques jours qu'une nouvelle procédure judiciaire, distincte, avait été ouverte pour les revenus de 2015 à 2018. Ceci n'est pas le fruit du hasard, ceci est orchestré.

Le pire du pire fut qu'il y a 3 jours, dans une interview au quotidien français Les échos, Hiroto Saikawa, le PDG de Nissan que Carlos Ghosn avait prévu de renvoyer, explique que quand les français auront la même connaissance du dossier que lui, ils tireront la même conclusion envers M.Ghosn. Mais ce M.Saikawa se garde bien d'expliquer ce qu'il sait. C'est dire qu'il se moque des français !

Déclarer la guerre au Japon n'est assurément pas une option valable, envoyer un commando de parachutistes sur une prison au Japon non plus. Et tout ce qu'a trouvé Bruno Le Maire pour résoudre le problème, fut alors d'appeler à la nomination d'un nouveau patron pour remplacer Carlos Ghosn, qui est toujours à la tête de Renault, et de l'alliance. C'était hier sur LCI. Les japonais voulaient la tête de Carlos Ghosn, et bien qu'il se dise toujours innocent, ils l'ont eu. Reste à s'assurer qu'ils n'obiendront rien de plus.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan ; industrie-production







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-02-2019 — BMW et Daimler s'associent dans les services de mobilité — Une méga-application qui fait peur.

23-02-2019 — Volvo présente ses hybrides light — Après les hybrides rechargeables.

23-02-2019 — Formentor : la première Cupra originale est hybride rechargeable — Sous la forme d'un concept.

22-02-2019 — La 508 hybride par Peugeot Sport — Le lion fait saliver.

22-02-2019 — 500 taxis Toyota à hydrogène de plus à Paris — Quand Paris devient leader.

21-02-2019 — L'énorme challenge de la réduction des émissions des poids lourds — En Europe.

20-02-2019 — Avec l'Ami One, Citroën rend un drôle d'hommage à son créateur — Où est le progrès ?

19-02-2019 — Avec son Kuga Flexifuel, Ford relance l'E85 en France — Moins cher et moins polluant.

17-02-2019 — Mercedes cède à la mode des écrans tactiles géants — Pour le meilleur et pour le pire.

16-02-2019 — Les motards, ces voyous du réchauffement climatique — Statistiques 2018.

15-02-2019 — Un premier chargeur DBT Ultra sur la voirie en France — A Montrouge.

15-02-2019 — Macron annonce la construction de 2 usines de batteries — Pour doper l'électrique.

14-02-2019 — Rétromobile, un succès qui fait plaisir — Et réfléchir.

14-02-2019 — Taxe carbone : matraquer les pauvres plutôt que les riches — 86 députés anti-peuple.