Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Toyota Prius hybride rechargeable solaire

Dim 07/07/2019   —   Prototype d'équation gagnante.
Prototype de Toyota Prius PHV avec cellules solaires SharpL'idée d'une voiture solaire fait rêver des millions de gens partout dans le monde, alors même si le potentiel est limité, des budgets de développement sont accordés, et des ingénieurs travaillent à la question. Toyota est déjà un leader dans le domaine, puisque dans sa Prius rechargeable, la voiture la plus efficiente au monde selon nous, il existe déja un toit solaire d'une puissance de 180 watts. C'est déjà beaucoup, et c'est grâce à des cellules solaires photovoltaïques de très haute qualité, qui ont un taux de conversion de 22,5 %.
Prototype de Toyota Prius PHV avec cellules solaires SharpPour ce prototype, Toyota s'est associé à Sharp, qui a lui a fourni des celulles d'un nouveau type, qui ont un rendement absolument exceptionnel, de plus de 34 %. Et en maximisant autant que possible la surface déployée (jusqu'à recouvrir la lunette arrière), on arrive à la puissance franchement formidable de 860 watts. On prendra cependant bien garde à considérer comment on calcule la puissance d'un panneau photovoltaïque. La puissance indiquée correspond toujours à un maximum, dans les meilleurs conditions d'ensoleillement, quand les journées sont les plus longues, et que le soleil est à son zénith. Que personne n'imagine récupérer 16 fois 0,86 kWh en été... Toyota d'ailleurs se garde bien de dire quelle quantité d'énergie est récupérable, il donne pourtant une indication qui en est extrapolée, et qui est la distance qu'il est possible de parcourir, en kilomètres, après une journée au soleil.
Prototype de Toyota Prius PHV avec cellules solaires SharpLe constructeur japonais indique même 2 chiffres. L'un qui correspond à cette distance lorsque la voiture est immobile, et un second lorsque la voiture est en mouvement. On remarque en effet une nouveauté intéressante, la voiture est capable de recevoir une énergie motrice du soleil même si elle est en fonctionnement (la Prius actuelle ne sait pas faire cela). Mais ces chiffres sont totalement irréalistes pour l'automobiliste européen, puisque calculés selon la méthodogie japonaise JC08. Toyota indique donc 44,5 km (voiture immobile) et 56 km (voiture en circulation), mais il faut diviser ces chiffres par plus de 2 pour arriver à une autonomie qu'on puisse qualifier de réelle en Europe.
Prototype de Toyota Prius PHV avec cellules solaires SharpCe qui resterait tout de même formidable. Et même plus que cela. Si on pouvait parcourir 20/25 km chaque jour, gratuitement, uniquement grâce au soleil... Il faut le faire.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota-Prius ; voiture-solaire-photovoltaique ; voiture-hybride-rechargeable