Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Valeo choisit d'ignorer la concurrence asiatique

Jeu 01/08/2019   —   L'impasse.
Prototype voiturette électriue Valeo en 48 voltsJacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, a donné une interview au site Autoactu, et il y évoque sa grande confiance dans une technologie dans laquelle l'équipementier a beaucoup investi : le moteur électrique à très basse tension, 48 Volts, pour des applications aussi bien hybrides (dans des voitures normales), qu'électriques (dans des tout petits véhicules). C'est peu dire qu'à MoteurNature, nous ne partageons pas son enthousiasme.

Quand nous pensons hybride, comme beaucoup d'automobilistes, nous pensons en premier lieu à Toyota. Le géant japonais est le leader incontesté de l'hybride, c'est lui qui en vend le plus, et avec une avance énorme sur toute la concurrence, pour la bonne et simple raison que ses hybrides sont les meilleurs du marché. N'importe qui peut le vérifier, il suffit d'essayer une hybride Toyota puis une hybride d'un autre constructeur, et il n'y a pas photo.

Toyota est le meilleur parce qu'il a choisi la meilleure technologie, très complexe, avec dérivation de puissance et 2 moteurs électriques, et qu'il a ensuite fait travaillé ses ingénieurs pour en réduire le coût. La stratégie est toute différente chez Valeo, où comme souvent (hélas !) dans des sociétés françaises, on choisit une technologie pas chère, et on l'améliore, on l'optimise, avec l'objectif de s'approcher des performances de la technologie chère et complexe.

Les moteurs électriques de Valeo ont une puissance de 15/25 kW, et ils fonctionnent à une tension de 48 Volts. Les moteurs électriques des Toyota hybrides ont une puissance de 45 kW (Yaris) à 132 kW (Lexus), et fonctionnent à des tensions de 350/600 Volts. La technologie Valeo n'est probablement pas mauvaise, mais on peut parier que tout le monde va continuer à faire la différence entre les hybrides de Toyota et les autres... Est-ce bien souhaitable ? Les coréens de Hyundai/Kia n'ont pas hésité, ils ont développé une technologie comparable. Aux autres constructeurs de suivre, ou... De se laisser distancer.


Laurent J. Masson

Illustration : le prototype d'une voiturette électrique Valeo avec moteur basse tension.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; voiture-hybride