Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Nouveaux moteurs pour le Nissan X-Trail

Dim 11/08/2019   —   Parce que les SUVs aussi doivent progresser.
Nissan X-TrailSi la petite électrique est l'idéale pour la ville, les SUVs restent les préférées des familles pour les grandes vacances, c'est dire combien il est important qu'eux aussi progressent en sobriété. Nissan s'en occupe, il présentera à la rentrée 2 nouvelles motorisations pour son grand SUV X-Trail. Un essence, et un diesel. Nos lecteurs connaissent déjà le premier, il s'agit du 1300 turbo de 160 ch (270 Nm de couple) que nous avions essayé, et apprécié, sous le capot d'une Renault Scenic. Dans l'X-Trail, il ne sera livrable qu'avec une boite automatique à double embrayage DCT. En traction avant avec la meilleure monte pneumatique, sa consommation moyenne officielle sera de 6,3 l/100 km, avec des rejets de CO2 de 145 g/km. Evidemment, c'est élevé, mais rapporté à la taille et aux prestations de l'auto, c'est très bon.
Nissan X-TrailL'autre choix est le diesel, avec un bloc là aussi déjà connu chez Renault, un 1700 de 150 ch (avec 340 Nm de couple). On peut là choisir traction avant ou intégrale, boite mécanique ou boite XTronic à variation continue. La combinaison d'un diesel avec une transmission à variation continue est une chose rare, qui promet à priori un bel agrément considérant la plage de régimes utiles toujours assez faible sur un diesel, mais elle se révèle hélas pénalisante du point de vue de la consommation (et des émissions de CO2), avec une hausse d'environ 5 %, dans les tests officiels. En fonction de la transmission, du nombre de roues motrices et des pneumatiques, la consommation moyenne officielle varie de 5,2 à 6,4 l/100 km, les émissions de CO2 de 137 à 168 g/km. On notera aussi qu'avec son couple important, l'X-Trail diesel peut tracter jusqu'à 2 tonnes, ce que certains clients ne manqueront pas d'apprécier.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan ; essence-diesel