Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Déjà des améliorations sur l'Audi e-tron

Dim 01/12/2019   —   Nouvelle technologie, nouvelles pratiques.
Audi e-tron électriqueLes voitures vont-elles ressembler aux smartphones ? Un smartphone se met à jour plusieurs fois par semaine, mais qu'une Audi soit modifiée moins d'un an après son lancement, c'est rare. C'est pourtant ce qui vient d'arriver sur l'e-tron. Nous en avions eu la surprise lors de la présentation de la version Sportback. Nous attendions une auto aux caractéristiques techniques identiques à l'e-tron SUV originelle, ce ne fut pas le cas. Le plus gros changement concerne la capacité de la batterie. Laquelle se définit toujours par 2 chiffres. La capacité totale, qui est de 95 kWh, et la capacité utile. On ne décharge en effet jamais une batterie à 100 % pour ne pas l'endommager. Elle était de 83,6 kWh, elle grimpe à 86,5 kWh. La marge de sécurité est de 10 %, c'est très satisfaisant. D'autres constructeurs prennent moins de marge.

La capacité utile augmentant de 3,5 %, l'autonomie devrait augmenter d'autant, mais Audi ne s'est pas contenté de cet unique changement. Il a aussi revu le système de refroidissement. Avec une meilleure régulation, il devient plus efficient. D'autres petites améliorations ont été apportées au système de regénération de l'énergie perdue au freinage, ainsi qu'au freinage lui-même. Au cumul, ces améliorations portent l'autonomie (théorique, selon la norme WLTP) de l'Audi e-tron 55 Quattro de 411 à 436 km, soit 25 km de gagnés. La version Sportback, plus aérodynamique, peut elle parcourir 446 km.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Audi ; voiture-electrique