Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Electriques : après la hausse des malus, la baisse des bonus

Jeu 19/12/2019   —   Cherchez l'erreur.
La Peugeot 208 électrique a un bonus de 6000 € en 2020 seulementLes nouvelles se suivent, et si elles ne ressemblent pas, elles ont tout de même une constante : celle d'être toutes mauvaises. D'abord le gouvernement augmente les malus, ensuite il ne rétablit le bonus pour les hybrides rechargeables, et voilà qu'il baisse le bonus pour l'achat d'une voiture électrique. Stéphane Bern a dit que le gouvernement ne comprend rien au patrimoine, on peut le paraphraser en écrivant qu'il ne comprend rien non plus aux automobilistes.

La baisse des bonus est en 3 points. Le premier est relatif au prix des véhicules, et on s'abstiendra de le critiquer. A partir du 1er janvier, le bonus pour les voitures électriques ne reste à son montant de 6000 € que pour les autos de moins de 45 000 €. Il n'est plus que de 3000 € pour les autos de 45 000 à 60 000 €, et il est supprimé pour les autos dont le tarif est supérieur. Et ce n'est pas bien grave. Les gens qui ont les moyens de s'acheter une Tesla à plus de 100 000 € doivent avoir les moyens de l'acheter à plein tarif. Une baisse plus importante est pour les entreprises, puisque si l'acheteur est une personne morale, le bonus est réduit à 3000 € pour toutes les autos dont le prix de vente est inférieur à 60 000 €.

Enfin, la baisse universelle de tous les bonus est attendue en 2021, où le bonus de 6000 € sera réduit à 5000 € (2000 € pour les entreprises), puis à 4000 € en 2022 (1000 € pour les sociétés). C'est assurément une mauvaise nouvelle pour les automobilistes, mais on savait qu'il fallait s'y attendre. Le système actuel n'était tout simplement pas durable. Il va se vendre plus de 40 000 voitures électriques en France cette année, et assurément plus de 50 000 l'année prochaine. C'était évident qu'on ne pourrait éternellement donner à tous les acheteurs de voitures électriques une prime de 6000 €...

Mais il faut souligner le timing stupide, la maladresse et même l'amateurisme du gouvernement. Il n'est pas normal d'annoncer une baisse des bonus juste après une hausse des malus ! On a encore le sentiment que l'automobiliste n'est qu'une vache à lait ! Quant au gouvernement, c'est celui des mauvaises nouvelles.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; bonus-malus-prime-taxe ; voiture-electrique