Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Coronavirus : la voiture individuelle gage de sécurité

Mer 11/03/2020   —   Métro, c'est trop.
Voiture individuelleEn 1832, lors de l'épidémie de choléra qui emporta plus de 18 000 parisiens, le préfet de Paris prit des mesures drastiques pour assainir les quartiers insalubles et le réseau d'égoûts. Aujourd'hui, la connaissance a progressé, et face au coronavirus, le gouvernement a interdit les manifestations de plus de 1000 personnes, et il est conseillé d'éviter les contacts rapprochés. On ne se sert plus la main, et on garde ses distances. Sauf que c'est impossible dans le métro parisien, et qu'il y a à toute heure, plusieurs dizaines de milliers de personnes à la station de métro/RER Chatelet/Les Halles.

Des médecins expliquent que le danger est faible, puisqu'à la différence d'un concert ou d'une manifestation sportive, qui durent plusieurs heures, les métros sont des lieux de passage, où si on croise une personne malade, on ne fera au mieux que la croiser, et au pire ne passer que quelques minutes en sa (mauvaise) compagnie. Mais il n'y a pas de réponse précise quant à la vitesse à laquelle le virus d'une personne peut se transmettre à une autre. Et une étude anglaise a établi un lien entre l'usage des transports publics et les maladies infectieuses. Dans l'impossibilité de désinfecter en permanence le métro, celui qui ne veut prendre aucun risque ne doit alors se déplacer que dans une voiture individuelle, ou il sera libre de postillonner son tableau de bord autant qu'il veut, sans crainte de contaminer personne, ni de le devenir.


Laurent J. Masson


La carte mondiale de la contagion au coronavirus.

Illustration : Christian Clavier au volant de sa Renault 5, dans le film Les babas cool, de 1981.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; securite-routiere