Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Tesla modifie son Cybertruck

Mar 28/04/2020   —   Et ce n'est pas fini.
Tesla CybertruckPour créer l'évènement, Tesla est très fort. Tout le monde avait été ébahi par la présentation de son Cybertruck, enfin un véhicule qui ne ressemble à rien d'autre. Mais une fois l'effet de surprise passé, les critiques ont été nombreuses, certaines injustifiées, mais certaines très réalistes. On s'étonne par exemple de l'absence de tout rétroviseur. On peut les remplacer par des caméras, mais où sont-elles ? Les phares ne sont-ils pas trop hauts ? Il y a une multitude de normes en tout genre pour homologuer un véhicule, même quand il ne s'agit pas d'une voiture particulière, et on prédit déjà que les personnes qui devront procéder à l'homologation du Cybertruck auront beaucoup de travail...

Dans l'attente, Tesla modifie son design. Notre illustration (la nouvelle version est au-dessus de l'ancienne) est le photoshop d'un photoshop (travail original d'Alwin), on y voit 3 différences importantes. La première est une petite réduction de la longueur. Mais l'engin fera quand même plus de 5,50 m de long. La hauteur diminue aussi un peu, avec un parebrise encore plus incliné, et une garde au toit à l'arrière réduite. Le plus gros progrès selon nous est dans la ligne de caisse, qui remonte moins vers l'arrière (on s'était toujours demandé pourquoi), et qui est désormais presque droite (nous l'aurions préféré parfaitement horizontale).

On attend toujours une fiche technique, mais dans ses tweets, Elon Musk indique que le Cybertruck aura une suspension pneumatique, comme on l'attend d'un véhicule tout-terrain de luxe. On pensera bien sûr aux anciennes Citroën (qu'on n'a pas fini de regretter !), mais aussi au Range Rover. Pour rouler près du bitume sur l'autoroute, mais avec la faculté de lever la caisse pour faire du franchissement. Reste à voir si cette suspension sophistiquée ne sera pas une option... Tesla a aussi indiqué qu'il ne peindra pas ses Cybertruck. La carrosserie étant en inox, elle restera... Telle quelle, comme les De Lorean en leur temps, mais que plusieurs propriétaires avaient ont choisi de faire peindre a posteriori. Elon Musk enfin, a donné un chiffre, la largeur de l'engin, qui serait de 2,08 m. Le Cybertruck sera donc peu adapté à la circulation parisienne.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; voiture-electrique ; vehicule_electrique