Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Tesla pourrait présenter une batterie de sa propre conception

Dim 17/05/2020   —   Un progrès significatif ?
Tesla Model 3La rumeur grandit que Tesla, le constructeur californien de voitures électriques, pourrait présenter bientôt une nouvelle batterie plus performante, et moins chère, que celles qu'il utilise aujourd'hui. Voilà qui retient l'attention, puisque les batteries des Tesla sont parmi les meilleures du monde. Mais le plus étonnant est peut-être que ces nouvelles batteries seraient conçues, au moins partiellement, par le constructeur. Ce qui est nouveau, puisque Tesla à ce jour, ne sait pas concevoir, ni même fabriquer des batteries. Des batteries Tesla sont certes produites dans son usine du Nevada, mais toute la technologie derrière est celle de Panasonic. Le savoir-faire de Tesla est plutôt dans le software, le logiciel qui pilote la batterie, composée de milliers de petites cellules.

Le progrès à venir, l'amélioration que Tesla pourrait réveler, serait au niveau de la cellule proprement dite. Pour autant, on n'attend pas de révolution comme pourrait l'être la batterie lithium-air. La nouvelle batterie de Tesla serait toujours une lithium-ion, mais peut-être d'une nouvelle forme. En forme de lame plutôt que cylindrique comme chez BYD ? Et probablement avec une cathode inédite. La nouvelle technologie est développé conjointement avec le fabricant chinois CATL (Contemporary Amperex Technology Co. Limited, un fournisseur de BMW), et sans qu'on sache encore précisément qui a fait quoi de CATL, ou de Tesla.

Pour ensuite réduire les coûts, il n'y a que 2 méthodes. La première est d'augmenter les volumes de production pour faire des économies d'échelle, mais les volumes étant déjà très importants, la marge restante paraît faible. On tablera alors plutôt sur une réduction de l'emploi de matières premières chères. Quand une lithium-ion a le plus souvent des électrodes en dioxyde de cobalt, le fabricant BYD utilise une cathode en phosphate de fer, nettement moins onéreuse, et aussi plus respectueuse de l'environnement, comme des standards sociaux, puisque l'extraction du cobalt fait régulièrement l'actualité, du fait de l'emploi de personnes non majeures dans les mines, ou d'un environnement dévasté autour des mines...

Tesla pourrait organiser une journée batterie où il en dirait plus, avant l'été, et en attendant, la spéculation continue !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; batterie-propulsion-electrique ; voiture-electrique