Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Mercedes EQS : une grande autonomie grâce à une aérodynamique active ?

Dim 23/08/2020   —   A voir en 2021.
Concept Mercedes Vision EQSLe mois prochain, Mercedes présentera une nouvelle génération de son vaisseau amiral, la classe S. Elle existera dans une variante hybride rechargeable, mais ce sera un autre modèle qui sera tout électrique, qui sera probablement nommée EQS, et qu'on découvrira au prochain printemps. Ce futur modèle sera en concurrence avec la Tesla quasiment du même nom (ils n'ont pas beaucoup d'imagination pour trouver des noms chez le constructeur californien), la Model S, et Mercedes doit trouver comment affirmer sa différence.

Il y aura bien sûr la finition et l'équipement, des domaines où Mercedes peut facilement montrer sa supériorité, mais Mercedes doit aussi en remontrer au niveau de la propulsion, et les ingénieurs auraient choisi l'argument de l'autonomie. Pour consommer moins d'énergie, il serait possible de réduire la masse, sauf que l'EQS sera une limousine de plus 5 mètres, avec une batterie de plus d'une demie-tonne. Alors même avec de la fibre de carbone, elle restera une voiture lourde. Une autre solution serait d'améliorer la finesse aérodynamique, c'est ce que Mercedes aurait retenu.

Il existe déjà des systèmes qui modifient la résistance à l'air d'une automobile. Sur plusieurs grosses voitures, il y a des suspensions à air, qui abaissent l'auto de quelques centimètres au-delà de 120 km/h. Il existe aussi des systèmes avec des petits volets électriques sur la calandre. Ils sont fermés pour diminuer la résistance à l'air, et ne s'ouvrent que si le système de refroidissement a besoin d'une arrivée d'air frais. La rumeur dit que ce serait un système semblable dans le principe que Mercedes aurait développé, mais en beaucoup plus substantiel, à l'arrière de la carrosserie.

A moins d'une indiscrétion, il faudra attendre la présentation de l'EQS pour en avoir confirmation.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; technologie ; voiture-electrique