Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Malus au poids, une taxe sur la richesse

Ven 16/10/2020   —   Pour commencer...
Mercedes classe GAvant qu'ils ne deviennent obligatoires, la parole officielle du gouvernement était que les masques ne servaient à rien. Si aujourd'hui la question ne fait plus débat, il reste que beaucoup de français ont acquis depuis lors une mauvaise opinion de leurs gouvernants. Ils ne savent pas ce qu'ils font, ils ne savent pas ce qu'il faut faire. Mais la pandémie du Covid-19 était peut-être un cas spécial, auquel personne n'était préparé. Le malus au poids vient malheureusement prouver que le cafouillage est une constante de ce gouvernement.

Cela fait plus d'un an que l'idée d'un malus au poids est dans l'air, mais on n'allait pas le faire, et puis si, et puis non, mais voilà qu'aux dernières nouvelles, on le ferait. On attendra de le lire au Journal Officiel pour être vraiment certain, mais Barbara Pompili, la ministre de l'écologie a dit sur Twitter que cela se ferait. Alors que comme l'avions établi avec des exemples chiffrés, l'idée qu'une voiture plus lourde pollue plus, qui justifie le malus au poids, est fausse.

Le projet actuel consisterait en une taxe (il n'y a pas de bonus pour les voitures les plus légères) de dix euros par kilo (!!!) au-delà de 1800 kg. Un Mercedes G 400 d (notre illustration), qui fait 2479 kg, serait donc assujetti à une taxe de 6790 €. Les voitures électriques en seraient exonérées pour le moment, mais... S'agissant d'une nouvelle taxe, la représentation nationale doit l'approuver. On attendra donc de voir ce qu'en pensent députés et sénateurs.

ADDENDUM : à côté des électriques, les hybrides rechargeables seraient aussi exonérés de ce malus au poids.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; bonus-malus-prime-taxe