Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le Ford Kuga hybride non rechargeable face au diesel

Dim 18/10/2020   —   Et au plug-in...
Ford Kuga hybrideNos lecteurs connaissent déjà bien le Ford Kuga dans son excellente version hybride rechargeable. Mais il existe aussi des versions essence et diesel, et une nouveauté qui est une version hybride non rechargeable. Son groupe propulseur se différencie de l'auto que nous avons essayé par une moindre puissance, 200 ch au lieu de 225, et bien sûr une batterie beaucoup plus petite, sans possibilité de la recharger sur le secteur. Pour autant, l'avantage en terme de masse est faible, seulement 46 kg de moins. Mais avec la puissance réduite, la vitesse de pointe baisse de 200 km/h à 196, ce qui est finalement peu important. Ce qui compte plus est qu'il y a 3000 € de différence entre le Kuga hybride non rechargeable, et celui qui l'est (37 000 contre 40 000). Et 3000 € pour avoir 12,5 % de puissance en plus, et la faculté de rouler plus de 50 km sans démarrer le moteur essence, c'est une affaire ! D'autant plus qu'il y a un bonus de l'état de 2000 € pour l'achat d'un hybride rechargeable. L'écart se trouve réduit à 1000 €.

On comparera plutôt le Kuga hybride non rechargeable avec la version diesel 190 ch, qui exactement au même tarif (37 000 €), avec l'atout d'une transmission intégrale, qui demande un supplément de 2000 € sur le Kuga hybride. Le diesel n'étant disponible qu'avec une boite automatique, une auto classique à convertisseur de couple à 8 rapports, le diesel est plus dynamique, en pouvant passer de 0 à 100 km/h en seulement 8,7 secondes, et avec une vitesse de pointe de 208 km/h. Le Kuga diesel est aussi plus léger, puisqu'il fait 1660 kg, quand l'hybride en fait 1723, et le rechargeable 1769 kg. Le diesel est cependant un tout petit peu plus gourmand, avec une consommation moyenne de 5,7 l/100 km, quand le Kuga hybride demande 5,5 l/100 km. L'écart d'émissions de CO2 est bien plus important, avec 125 g/km pour le Kuga hybride, contre 150 g/km pour le Kuga diesel, qui sera alors assujetti à un malus.

En entrée de gamme, le moteur 1500 turbo-essence EcoBoost de 150 ch rend le Kuga accessible à partir de 30 000 €, mais si le budget le permet, il est clair que le Kuga le plus intéressant est la version hybride rechargeable.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ford ; voiture-hybride