Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Bornes de recharge : Total change de stratégie

Ven 20/11/2020   —   Reprise des anciennes bornes Autolib.
Bornes de recharge Autolib à ParisL'Autolib parisien n'existe plus (photo d'achives), mais il reste les bornes de recharge du service. Elles avaient été débranchées, et on attendait une solution pérenne pour leur pleine remise en service. La mairie de Paris a finalement trouvé un repreneur, et surprise, il s'agit du pétrolier Total. C'était établi que les prétendants sérieux étaient peu nombreux, mais on croyait Total en froid avec la maire de Paris, puisque celle-ci avait critiqué la venue du pétrolier en tant que sponsor des futurs jeux olympiques de 2024. L'information étonne aussi parce qu'elle constitue un changement de stratégie pour Total.

Celui-ci n'a jamais caché qu'il était très intéressé par la recharge des voitures électriques, mais on avait toujours cru que son ambition se limiterait à installer des bornes rapides dans ses nombreuses stations. Mais non, il y a quelques jours déjà, Total a annoncé la reprise d'un réseau de quelques 2000 bornes en Allemagne. Beaucoup ne sont même pas accessible au grand public, elles sont sur des parkings d'entreprises. Et donc maintenant les bornes de l'ex-Autolib, que Total va d'abord moderniser, ainsi que développer par l'ajout de hubs de bornes rapides dans des parkings souterrains.

C'est une bonne nouvelle, parce que si Total est encore un petit nouveau dans la distribution d'électricité aux automobilistes, ils connait bien les automobilistes, ce sont ses clients depuis toujours, et chez Total, cela marche. Tous ceux qui roulent en électrique ont déjà vu des bornes de recharge en panne, mais qui a jamais vu une station d'essence Total en panne ? On a le souvenir d'une grève des routiers, où il n'y avait plus de carburants, mais les stations étaient en été de fonctionnement. Et dans toutes les stations Total, on peut regonfler ses pneus. Total possède aussi déjà sa propre carte de paiement, même si elle est assez peu utilisée, et là Total a un atout, puisque pour les nombreuses personnes qui ont une électrique, mais aussi une essence pour les grandes vacances, il serait possible de payer essence et électricité avec la même carte, ce qui constituera un avantage indéniable. Enfin, dans les stations Total, on peut payer avec une carte de crédit ou en espèces (durant les heures d'ouverture), ce qui laisse présager de meilleures facilités de paiement que ce qu'on connait aujourd'hui.

Cerise sur le gâteau, Total s'engage à ériger des centrales solaires qui couvriront tous les besoins en énergie de ce réseau qui comptera 2300 bornes, avec de l'électricité 100 % renouvelable. La dernière petite surprise est que ce réseau, s'il sera sous la responsabilité de Total, n'en porterait pas le nom, mais aurait celui de Belib. Car rien n'est définitif, le conseil de Paris n'a cédé à Total la gestion du réseau sur la voirie de la capitale que pour 10 ans. C'est déjà une bonne période pour donner à l'énergéticien le temps de faire ses preuves, et on parie qu'il réussira.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; borne-recharge-electrique