Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Caterham a validé une future propulsion électrique

Ven 14/05/2021   —   Mais il s'en serait bien passé ?
CaterhamLes uns après les autres, tous les constructeurs adoptent les motorisations électriques, mais pour certains, c'est plus du fait de la législation, que de la demande des clients. Acheter une Caterham, c'est le plus beau pied-de-nez qu'on puisse faire à la modernité. En terme de sécurité, de confort, d'ergonomie, une Caterham est absolument nulle. Et l'auto ne vaut pas mieux pour sa qualité de construction, son équipement ou sa finition. Mais pour ceux qui acceptent d'oublier tous ces points, et qui ne sont pas trop grands (!), parce qu'elle est d'une légèreté sans égale, et qu'elle prodigue une relation directe avec la mécanique, il est possible de trouver un certain agrément à la conduite d'une Caterham. Mais assurément pas tous les jours, et à condition d'éviter les routes pavées.

Parce que le Royaume-Uni a programmé une date limite de vente des voitures à moteur thermique, le petit constructeur anglais a l'obligation de regarder du côté de l'électrique, et il vient d'annoncer qu'il allait le faire. Ce qui ne s'annonce pas si simple, puisque Caterham n'a évidemment jamais fabriqué de batterie, mais de moteur non plus. Il doit trouver des fournisseurs pour l'un et l'autre, avec la contrainte d'une compacité extrême. Il est sans doute possible d'imaginer un moteur accolé au pont arrière (par exemple celui d'une Peugeot 508 PSE), avec une batterie sous le capot, mais avec quel surpoids ? Ce sera là, l'immense difficulté : comment convertir le produit à l'électrique sans le dénaturer. Caterham aura assurément besoin de plusieurs années pour parvenir à la bonne solution.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; concept-prototype-electrique