Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Lotus arrête la famille Elise

Dim 26/12/2021   —   Il était temps !
Lotus Elise, Exige et EvoraSi le quart de siècle est l'âge de la maturité pour un homme, c'est un âge plus que canonique pour une voiture. Le Land Rover, le Mercedes classe G, ont des noms anciens, mais ils ont été totalement rénovés. Les utilitaires mis à part, la petite Lotus Elise était peut-être la voiture dont le début de la production était le plus reculé. Lotus vient d'arrêter la fabrication de son Elise, et des 2 modèles qui en étaient dérivés, l'Exige et l'Evora. Il faut prendre le temps de réaliser que la Lotus Elise, toujours vendue en 2021, était en fait une contemporaine de la Peugeot 406. Et quand l'Elise fut présentée, la Citroën Xsara ne l'était pas encore. Deux modèles qui ont disparu des écrans radar depuis longtemps.
Lotus EliseAlors s'il est vrai que les Lotus conservaient un certain attrait par leurs caractéristiques très spécifiques, et même uniques dans la production actuelle, il est certain que... Elles sont totalement dépassées sur absolument tous les plans. Une Peugeot 508 d'aujourd'hui est une meilleure voiture qu'une 406 des années 1990 (sinon pour sa garde au toit aux sièges arrières). Une Ferrari F355 d'il y a 25 ans aurait aujourd'hui beaucoup de mal à suivre une Volkswagen Golf R... On se réjouit donc de l'arrêt de l'Elise (qui fera cependant le bonheur des collectionneurs), parce qu'on sait que le modèle qui la remplacera, profitera de plus de 25 ans de progrès accumulés. Elle sera terrible !



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Lotus ; industrie-production