Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Tesla supprime les radars de stationnement

Ven 21/10/2022   —   Et à ce jour, ne les remplace par rien.
Tesla Model YUn nombre croissant de modèles sont équipés d'une fonction de parking automatique. On voit une place de stationnement, on s'arrête devant, on appuie sur le bouton, et hop, la voiture se gare toute seule. Mais cela, c'est la théorie. Dans la pratique (du moins dans les autos que ce rédacteur a pu essayer), cela ne marche pas très bien. D'abord, il faut que la place de stationnement soit très grande, avec au moins 75 cm de marge de manoeuvre de chaque côté (pour garer une auto de 4,50 m, il faut que l'espace disponible fasse au moins 6 m), et c'est très lent. Un conducteur moyen est plus rapide. Il existe heureusement une autre technologie, et qui elle marche très bien, c'est celle qu'on désigne souvent comme des radars de stationnement, et qui sont en fait des capteurs à ultrasons. Cela existe depuis 20 ans, et c'est aujourd'hui très largement diffusé, même une citadine comme la Renault Clio peut en être équipé. Toutes les Tesla en étaient dotées, ce sera supprimé.

L'idée est de remplacer les capteurs à ultrasons par le système Tesla Vision, qui fonctionne uniquement à l'aide de caméras. A l'image de l'automobiliste qui ne dirige sa conduite qu'avec ses yeux. On comprend le raisonnement, mais il reste que les capteurs à ultrasons apportent un plus bien qualifiable, en signalant la proximité d'un objet que les yeux du conducteur ne peuvent pas voir. La Tesla Vision pourra t-elle faire aussi bien ? Rappellons qu'aux débuts de l'Autopilot Tesla, il était question d'associer des lidars avec des caméras, et des capteurs ultrasons. C'est l'architecture sur laquelle tous les autres constructeurs continuent à travailler. Tesla a déjà supprimé les lidars, son système Tesla Vision coûtera donc nettement moins cher en hardware, mais sera t-il aussi efficace, on peut en douter.

Dans tous les cas, la Tesla Vision est pour l'heure de la science-fiction, car cette technologie de conduite autonome du constructeur, maintes fois annoncée, a été maintes fois repoussée à plus tard. Concrètement, ce qui était permis par les capteurs à ultrasons n'est tout simplement plus possible, et cela ne reviendra que lorsque la Tesla Vision sera lancée, par une mise à jour over-the-air (comme un smartphone). Il aurait été plus intelligent d'attendre que la mise à jour logicielle soit effective, mais la logique n'a jamais été le fort du management Tesla.

La suppression des capteurs à ultrasons intervient en ce moment sur les Model 3 et Y, et au début de l'année prochaine pour les Model S et X.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; conduite-autonome