Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Shell Eco Marathon, le H2 a gagné

Ven 27/05/2005   —   L'Eco-Marathon Shell a un principe simple : obtenir le meilleur rendement énergétique en parcourant plusieurs tours du Nogaro (3,636 km) à une vitesse supérieure à 30 km/h. Un véhicule à pile à combustible a gagné.
Tout le monde doit le savoir, une pile à combustible (PAC) offre un rendement nettement supérieur à celui de n'importe quel moteur thermique. Double ou triple ! Alors si habituellement, c'étaient les moteurs à essence qui gagnaient à l'Eco-Marathon Shell, c'était par défaut. Il n'y avait qu'un seul team concourant avec une véhicule à PAC il y a 2 ans, il y en avait 3 l'année dernière, ils étaient 6 cette année, et ils ont complètement ridiculisé les moteurs thermiques. Les gagnants des catégories diesel et GPL ont d'ailleurs annoncé qu'ils passeraient à la PAC pour l'année prochaine, c'est parce que les résultats sont sans appel. Le gagnant, le team suisse de l'Institut Fédéral de Technologie de Zurich a en effet parcouru 25,272 km en ne consommant que 1,75 grammes d'hydrogène, avec son prototype PAC-CAR II. Cela fait 6 grammes d'hydrogène aux 100 km... Et en équivalent essence, cela équivaudrait à parcourir 3836 km avec un seul litre d'essence. Quand aux véhicule à essence, le meilleur a eu une consommation équivalente à 2560 km/l, le meilleur diesel 1807 km/l, et le véhicule GPL le plus sobre, 1804 km/l.

Deux remarques. Le diesel aurait dû faire mieux, mais il aurait fallu pour cela mettre au point une injection haute pression hors de la portée des budgets serrés des participants. Ensuite si certains de ces chiffres sont en retrait par rapport à ceux de l'année dernière, c'est parce que la sécurité avait été améliorée, avec l'obligation de recourir à des pneumatiques conventionnels, avec une plus grande résistance au roulement que certains pneus utilisés l'année dernière, qui offraient certes une résistance dérisoire, mais au prix d'une adhérence tout à fait précaire.

Mais même avec ce changement, les véhicules qui participaient à cette manifestation n'ont rien de conventionnel, on voit ci-dessus à droite que les gagnants ont porté leur auto sur le podium, elle ne fait en effet que 32 kg, quand à la position de conduite; on verra ici qu'elle n'est pas étudiée pour les grands... Mais que cela n'empêche pas de féliciter les vainqueurs, leur exploit devrait être inscrit dans la prochaine édition du livre des records.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; competition-manifestation