Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

115 km/h sur autoroute, pfffff !

Mar 30/08/2005   —   Pour soulager le porte-monnaie face aux augmentations des prix des carburants, pour diminuer la mortalité routière et réduire la pollution, le gouvernement a trouvé une solution miracle : réduire la vitesse autorisée sur autoroute.
115 km/hLe projet est de la faire passer de 130 à 115 km/h. C'est une idée de Dominique de Villepin et de Dominique Perben. A 100 jours de leur entrée en fonction, sont-ils si pressés de voir baisser leur côte de popularité ? A l'heure où le pétrole ne cesse de battre de nouveaux records de prix, il est on ne peut plus opportun d'agir, mais limiter les usages des carburants, de manière autoritaire, pour tout le monde, en muselant toute une population, c'est plus une politique de guerre, où l'on organise la pénurie, qu'une politique tournée vers le progrès et l'avenir, où on chercherait à contourner la difficulté par la technologie. Si le gouvernement veut limiter les excès de consommation d'hydrocarbures, nous pouvons lui donner une idée : interdire de rouler seul dans un monospace. On voit tous les jours dans le traffic des personnes seules au volant de Renault Espace, ou de Peugeot 807, il serait beaucoup plus sensé que ces personnes se déplacent en Clio ou 206. Idem pour les gros tout-terrain qui ont 2 rangées de sièges à l'arrière. Que l'on interdise de rouler seul dans tout véhicule particulier dont le nombre de places est supérieur à 5, tel que l'indique la carte grise. On économiserait de l'énergie ! C'est une idée MoteurNature. Répétez-la à tous vos amis !

Non au 115 km/hMais précisément au jour où le premier ministre, avec le président de la République, lance l'agence pour l'innovation industrielle (à Reims), on attend une politique innovante, pour lancer les biocarburants ou l'hydrogène. Il n'y a aucune raison de brider un allemand qui viendrait passer un week-end en France dans une auto qu'il aurait alimenté en biodiesel avant de passer la frontière. Mais pour cette politique innovante que nous appellons de tous nos voeux, il faudrait que l'imagination soit au pouvoir. Ce qui à priori n'est pas le cas. Réduire la vitesse, ils ne sont pas allés loin pour chercher cela... Limitons la vitesse à 115 km/h quand le pétrole est à 70 $ le barril, on la descendera à 100 km/h, quand il sera à 80 $, et quand le pétrole sera à 100 $ le barril, on limitera les autos à 50 km/h partout en France, c'est la politique que propose le gouvernement.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_France