Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Giugiaro Frazer-Nash Namir, l'hybride le plus rapide est anglo-arabo-italien

Giugiaro Frazer-Nash NamirLa cerise sur le gateau arabe

Giugiaro, le fameux styliste italien, était déjà le père d'une voiture hybride exceptionnelle, la Toyota Volta de 2004. Mais cette année, il a fait mieux avec la Namir, qui est une surprise à plus d'un titre. A commencer par son nom. Namir ne signifie rien en italien, c'est un mot arabe, il signifie tigre. Nous comprenons l'appellation de tigre en voyant l'auto, mais pourquoi en arabe ? Ce fut notre première question, à laquelle on nous répondit par le fait que Giugiaro a un très important client arabe : City of Arabia. Il s'agit d'un immense (!!!) programme immobilier, sis près de Dubaï, pour lequel Giugiaro a signé le design du futur train monorail.

Giugiaro Frazer-Nash NamirSeconde surprise, le sigle a l'avant de l'auto est celui de Frazer-Nash. Nous connaissions le cabinet d'ingénieurerie du même nom, il est spécialisé dans la propulsion électrique, et c'est bien de lui qu'il s'agit. Mais revoir ce nom sur une voiture est une surprise, car dernièrement leurs ingénieurs se focalisaient surtout sur le ferroviaire. Quoique c'est un peu un retour aux sources, puisque Frazer-Nash fut un constructeur automobile au siècle dernier. Et il s'explique bien ici parce que Frazer-Nash est le concepteur du futur monorail de City of Arabia ! On comprend tout maintenant. Ce concept Namir est un peu la cerise sur le gateau entre les 3 parties associées, les promoteurs de City of Arabia, les ingénieurs de Frazer-Nash et le designer italien.

Giugiaro Frazer-Nash NamirEt pour ce qui nous intéresse à MoteurNature, sous sa spectaculaire carrosserie, ce Namir cache une propulsion hybride. Hybride série à traction intégrale, il possède 4 moteurs électriques. De grosses et puissantes machines, à courant continu (si, si, DC !), trop volumineuses pour être placées dans les roues, elles sont au centre de chaque train. Ces moteurs étaient peints en vert sur le concept exposé au salon, ils sont en orange dans l'éclaté ci-dessous. La puissance totale est de presque 370 ch, et dans cette voiture très légère, sans aucune perte de par la transmission, la vitesse de pointe dépasse les 300 km/h. Et les accélérations sont encore plus étonnantes, avec un 0 à 100 km/h en 3,5 s, et un incroyable 0 à 200 km/h en 10,4 secondes.

Giugiaro Frazer-Nash NamirGiugiaro Frazer-Nash NamirLa légèreté de l'auto s'explique par une coque toute en fibre de carbone. Elle ne pèse que 110 kg, et les moteurs électriques sont impressionnants à voir. Devant eux, l'accélération de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes nous parait très possible. Mais là où il y a une surprise, une énorme surprise, est dans le moteur à combustion qui a la tâche de recharger les batteries. S'il n'y avait des pipes d'admission et d'échappement, on aurait dit un moteur électrique. Il s'agit d'un moteur rotatif ! Nous avions cru qu'on en verrait plus, même chez Mazda où le développement d'un successeur à la RX8 est au ralenti, et nous nous ne attendions vraiment pas à en voir un dans une voiture hybride.

Giugiaro Frazer-Nash NamirParce que si le moteur rotatif a des qualités indéniables, la sobriété n'est pas son fort. Le grand atout d'un rotatif est son aptitude à monter vite et haut dans les tours. Mais ce moteur rotatif là fait une croix sur cet avantage, il tourne à un régime constant et modéré. Le régime où il est le plus efficient, sans être relié aux roues, puisque son but unique est d'entrainer un générateur qui recharge la batterie Lithium-Ion Polymère. Ce moteur a été développé par Frazer-Nash, mais hormis sa cylindrée, aucune information sur ses caractéristiques n'est divulguée. Puissance, couple, régime de fonctionnement, on ne sait rien.

Giugiaro Frazer-Nash NamirLa seule donnée rendue publique est la cylindrée de 814 cm³, ce qui est peu, même si les rotatifs ont des puissances au litre étonnantes. Et tournant à régime constant, ce moteur serait formidablement sobre, avec une consommation moyenne de 2,6 l/100 km. Avec la batterie chargée sur le secteur avant le départ, cela permet près de 2000 km d'autonomie avec les 50 litres du réservoir ! Précisons tout de même que ce moteur rotatif ne tourne pas en continu, il se coupe et redémarre en fonction de l'état de charge de la batterie. Alors, cette Namir suscite autant d'exclamations que d'interrogations, mais elle fait l'unanimité par ses lignes. Elle continuera probablement longtemps à faire rêver, quand elle sera exposée dans quelque hall de galerie marchande à City of Arabia.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


02-07-2020 — Le Volkswagen Tiguan GTE hybride rechargeable aura 245 ch — De plus en plus haut de gamme.

02-07-2020 — Le succès payé des électriques — Hélas, pas durable.

01-07-2020 — Un tout nouveau moteur pour la Skoda Octavia G-TEC au GNV — Pas branché, mais au top.

01-07-2020 — Citroën C4, une vraie Citroën comme on l'attendait — Pluri-énergie.

30-06-2020 — Le pick-up électrique Nikola Badger ouvert à la réservation — Surtout pour les américains.

28-06-2020 — Ford F-150 : le symbole de l'Amérique passe à l'hybride — Un pas en avant.

27-06-2020 — Fiat 500 : une série spéciale pour être compétitive — France Edition.

26-06-2020 — Quand une laverie ridiculise le réseau Ionity — La modernité pas là où on l'attend.

25-06-2020 — Mokka : Opel change tout et attaque — Arme de conquête.

24-06-2020 — BMW va presque généraliser le smartphone comme clé — Le premier, mais pas le dernier.

24-06-2020 — La Jaguar I-Pace rechargera et divertira plus vite — Evolution de l'espèce.

23-06-2020 — Mercedes serait le premier avec une batterie solide ? — Mais pas sur une voiture.



Nos derniers essais :


Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voitures-hybrides-rechargeables
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voitures-hybrides
Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation