Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Toyota et Mazda, un partenariat qui se renforce

Sam 05/08/2017   —   Ensemble pour le meilleur.
Toyota et MazdaAu Japon, la Mazda 3 est commercialisée avec une motorisation hybride qui utilise des technologies Toyota. Ces petits arrangements sont nombreux dans l'industrie auto. Tous les constructeurs font des partenariats les uns avec les autres, mais Toyota et Mazda viennent de conclure un accord de plus grande envergure, qui se matérialisera pas un échange de capital. Mazda va lancer une augmentation de son capital d'environ 5 %, des actions que Toyota va acquérir, tandis que Mazda achètera des actions Toyota pour un montant exactement équivalent.

Les objectifs sont les suivants. Il y a les petites choses, comme le développement en commun de motorisations électriques, ainsi que les systèmes de communication automatiques entre véhicules, ou véhicules et infrastructures. Mais la pièce de résistance est que Toyota et Mazda vont ériger une nouvelle usine de production aux Etats-Unis. Un site industriel qui produira 300 000 véhicules par an, et créera 4000 emplois. C'est un investissement de 1,6 milliards de dollars, dont on attend qu'il soit opérationnel en 2021. C'est Mazda qui en a le plus besoin, puisqu'il ne dispose plus de site de production aux Etats-Unis, mais Toyota aussi, parce que ses sites actuels sont tous à leur capacité maximale.

Pour autant, chaque constructeur restera indépendant. Dans la nouvelle usine dont on ignore encore où elle se situera, Toyota fabriquera des Corolla, et Mazda des crossovers. Il ne devrait pas y avoir de pièces communes entre les 2 autos. Du moins dans un premier temps. Ensuite, si tout est possible, personne n'imagine une fusion des 2 marques, ou même une prise de contrôle de Mazda par Toyota, comme Renault-Nissan vient de la faire avec Mitsubishi. Mazda tient précieusement à son indépendance, et au vu de l'originalité des ses produits, il a raison. Les 2 constructeurs ne s'associent que pour faire des économies d'échelle là où c'est possible, et c'est bien ainsi. En collaborant sur l'électromobilité, Mazda et Toyota aboutiront à faire des autos écologiques moins chères, on ne demande pas plus.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mazda ; industrie-production



Dernières actualités de l'écologie automobile :


16-12-2017 — Quand Mercedes investit... En France — A Sophia Antipolis.

15-12-2017 — Toutes les Mini électriques : pas pour tout de suite — La technologie ne le permet pas encore.

15-12-2017 — Hydrogène et batteries : Toyota accélère — Avec Panasonic, contre Tesla.

14-12-2017 — Renault Zoé Star Wars, la force est avec elle — La discrétion aussi.

14-12-2017 — Fiat Punto : 0 étoiles, la honte de l'industrie — La gestion de M.Marchionne.

13-12-2017 — Porsche hybrides : comment la fiscalité change les goûts des clients — Plus que le constructeur l'attendait.

12-12-2017 — EDF reconnait que le solaire coûte moins cher que le nucléaire** — Mais ne change rien dans l'immédiat.

11-12-2017 — Réalité augmentée chez Mercedes : utile ou gadget ? — Ask Mercedes.

10-12-2017 — FastCharge : la recherche pour des recharges ultra-rapides à 450 kW — Pour automobilistes exigeants.

10-12-2017 — Une personne qui aime vraiment beaucoup les Toyota hybrides — Une Prius c et rien d'autre.

09-12-2017 — Un nouveau 4 cylindres turbo-essence Renault — Plus de 200 Nm de couple au litre !

08-12-2017 — La Tesla Model 3 homologuée avec une consommation de 16,8 kWh/100 km — 499 km d'autonomie.

07-12-2017 — Peugeot et Beneteau font un bateau — Sea Drive Concept.

07-12-2017 — Peugeot EU-Live : une toute petite hybride rechargeable — Plutôt un quadricycle.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée