Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

De l'H2 à partir des eaux usées

Sam 08/02/2003   —   Des ingénieurs de l'université d'état de Pennysylvanie sont parvenus à produire de l'hydrogène à partir des eaux usées d'un fabricant de pommes chips et d'un confiseur.
De l'hydrogène, et aussi du méthane peut-être produit à partir des effluents d'une usine agroalimentaire, mais sans électrolyse : grâce à la biologie. Pour le méthane, cette production peut représenter jusqu'à 10 milliards de BTU par an (pour une seule usine), et en plus, cela permet de réaliser des économies de ventilation (qui peuvent représenter jusqu'à 80% de la facture d'assainissement des eaux usés). L'expérience a consisté à mélanger des bactéries avec des eaux usés, de chauffer le tout pour qu'ils ne reste plus que les bactéries produisant des spores, des spores produisant des bactéries qui elles-mêmes produisent de l'hydrogène lors de leur fermentation. Il suffit en effet d'une seule journée pour que s'opère une réaction produisant un biogas composé de 60% d'hydrogène, et 40% de dioxyde de carbone, on peut alors introduire d'autres bactéries qui vont elles produire du méthane. Ces recherches ont été financées par la NSF. Université de Pennysylvanie.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; carburant-energie