Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Protoscar Lampo, démonstrateur électrique

Jeu 19/02/2009   —   L'une des surprises du prochain salon de Genève sera un roadster électrique.

Une nouvelle voiture électrique est toujours une bonne nouvelle, même s'il ne s'agit pas d'un futur modèle de série, et c'est le cas ici. Cette Lampo n'est pas une concurrente du roadster Tesla, mais elle est là pour prouver qu'en Europe on sait faire aussi bien que le petit constructeur de Californie. Et même probablement mieux, puisqu'on a plus d'expérience. Construite par la société italo-suisse Protoscar, établie dans le Tessin, cette société a été très impliquée dans l'expérience de Mendrisio, qui avait mis en service 400 véhicules électriques entre 1994 et 2001. Aujourd'hui sous-traitant pour des grands constructeurs, comme Daimler, ou des tout petits, comme Rinspeed, Protoscar présente le meilleur de son savoir faire avec ce roadster Lampo. Les caractéristiques complètes de l'auto seront dévoilées au salon, mais on connait déjà la principale : 2 moteurs, un par train, avec une gestion indépendante. La puissance totale est de 268 ch avec 440 Nm de couple, et avec un moteur pour les roues avants, un moteur pour les roues arrières, la Lampo est une traction intégrale.

Mais son originalité est dans la dissociation du fonctionnement de ses 2 moteurs. L'idée est de permettre que le moteur arrière soit en phase d'accélération, pendant que le moteur avant soit en phase de regénération. Et vice-versa. On devine une mise au point fastidieuse, mais il y a des situations où un tel système serait avantageux, et d'autant plus utile que le problème de la voiture électrique est toujours dans la faiblesse de la quantité d'énergie embarquée. Avec un pack de Lithium-Ion de 33.6 kWh, la Lampo peut parcourir plus de 200 km, c'est grâce à la gestion intelligente de son énergie. En sus, l'auto est équipée d'un GPS intelligent qui lui indique les points de recharge sur la route, on peut planifier son itinéraire, comme les visiteurs du salon de Genève devront planifier d'aller voir cette Lampo. Elle sera sur le stand de l'association e-mobile, en plein cœur du salon.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; voiture-electrique ; hautes-performances