Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

BMW change sa stratégie hydrogène

Lun 16/03/2009   —   Le but est de prouver que l'hydrogène est un carburant formidable pour un moteur à combustion.

La BMW Hydrogen 7 est une auto extraordinaire, puisqu'il n'existe aucune autre voiture qui sache prodiguer les mêmes performances, le même confort et la même autonomie sans rejeter un seul gramme de CO2. Pourtant, cette voiture n'a pas eu le succès qu'elle aurait mérité. BMW a donc changé son fusil d'épaule, il n'y aura pas de version hydrogène de la nouvelle série 7. Le constructeur de Munich va tenter de prouver la valeur de l'hydrogène comme carburant pour un moteur à combustion par une autre manière, l'excellence de son rendement. BMW était parti de son V12 essence pour faire sa 7 Hydrogen (qui était bivalente, acceptant aussi bien l'essence que l'hydrogène), il est parti d'un bloc diesel pour développer une nouvelle mécanique ultra efficiente, mais monovalente, totalement optimisée pour l'hydrogène.

Aussi bien l'allumage par compression que commandé (avec des culasses spécifiques) ont été étudiées, c'est avec le second que le moteur donne le plus de puissance. Les chiffres sont très élevés, plus de 130 ch/l, mais c'est le rendement qui est le plus intéressant. Le rapport entre l'énergie contenue dans le carburant et l'énergie transmise à la boite de vitesses est de 42 %, ce qui est supérieur à n'importe quel moteur essence, et seuls les meilleurs diesels du marché font aussi bien. C'est avec une injection directe moyenne pression (300 bars), injecteurs à 16 trous. Mais on peut faire mieux que 42 % de rendement, l'objectif des ingénieurs est au-delà...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : BMW ; hydrogene-combustion-interne