Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Mitsubishi va électriser Monaco

Dim 29/03/2009   —   Une flotte de Mitsusbishi électriques va sillonner la principauté à compter de la fin de l'année.
A l'occasion du salon EVER, où il venait pour la première fois, le constructeur japonais Mitsubishi a signé un accord officiel avec la principauté de Monaco pour équiper plusieurs de ses administrations. Ce n'est pas une surprise, puisqu'une Mitsubishi i MIEV était en test dans la principauté depuis l'année dernière, elle a convaincu. Le constructeur japonais débutera la production en série de sa voiture électrique i MIEV à compter de cet été au Japon, et les premiers exemplaires seront évidemment pour la clientèle japonaise, mais plusieurs seront livrés à Monaco avant la fin de l'année. Le volontarisme monégasque conduira même Mitsubishi à fournir des autos, avant qu'il n'ait eu le temps de développer une version conduite à gauche.

Ce seront donc des versions japonaises, en conduite à droite, qui arriveront pour commencer. La poste, les telecoms, et la société des bains de mer (l'établissement qui gère les plus beaux casinos et hotels) les utiliseront. Leur nombre n'est pas encore précisé, mais nous le supposons de quelques dizaines. Mitsubishi hésite à s'engager sur un nombre précis, sachant qu'il doit en premier lieu satisfaire sa clientèle japonaise, alors que ses capacités de production ne monteront en cadence que très progressivement. Mais nous attendons la version conduite à gauche pour l'année prochaine, elle promet une diffusion plus large, et elle pourrait même sortir de Monaco... Mais le prix reste encore une totale inconnue.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mitsubishi ; voiture-electrique